Simulation LLD et LOA pour entreprise – Simulateur de leasing professionnel

Ces dernières années, le leasing a le vent en poupe autant auprès des particuliers que des professionnels. Cette formule de location longue durée offre de nombreux avantages qui séduisent un public de tout horizon. Face à ce succès, la LOA ou la LLD s’est développée sur le marché si bien qu’il est devenu plus compliqué de faire son choix. Par chance, il existe désormais des sites spécialisés où il est possible d’effectuer des simulations rapides, faciles, gratuites et sans engagement.

Simuler une LOA ou une LLD pour connaître le montant du loyer

Depuis maintenant quelques années, le crédit automobile classique ne constitue plus l’unique mode de financement permettant l’acquisition d’un véhicule. Désormais, les professionnels peuvent se tourner vers la Location avec option d’achat ou la Location Longue Durée. Sur le fond, les deux formules sont sensiblement identiques en donnant l’opportunité de louer un véhicule sur le long terme en échange du paiement de loyers. Sur la forme, la différence porte sur l’impossibilité d’acheter le véhicule avec la LLD tandis que la LOA le permet. Par le passé, il était difficile d’avoir une vue précise de ce que pourrait donner une LOA si l’on sautait le cap, car il n’existait pas encore de sites de simulation spécialisés. Aujourd’hui, la donne a changé. Depuis la démocratisation de ces outils de simulation, il devient désormais plus aisé pour les petits artisans, les TPE et autres professionnels de simuler leur LOA ou LLD et ainsi avoir une idée de ce que pourrait donner la formule de location. La simulation va offrir une visualisation virtuelle du plan de financement pour évaluer les capacités d’endettement et de remboursement, obtenir le montant éventuel des loyers et connaître le coût financier total. Prenons l’exemple du financement d’un véhicule de tourisme loué par une société spécialisée dans le matériel médical qui a besoin d’une solution de mobilité pour ses commerciaux. La simulation permettra à l’entreprise de fixer la durée de financement, l’apport, le nombre de loyers mensuels, le coût des mensualités, la valeur de rachat et l’estimation du coût total du leasing.

Différents critères adaptés aux besoins de chacun

Le leasing est très porteur grâce aux particuliers, mais il l’est encore plus chez les professionnels. L’offre se développe auprès de cette cible qui y trouve de multiples intérêts. Comme on le sait, investir dans l’achat d’une voiture nécessite d’allouer des fonds très importants. La LOA ou la LLD leur permet de sécuriser leur trésorerie et prévoir les dépenses générées par leur flotte automobile. Sans compter qu’elle leur donne l’opportunité de renouveler régulièrement le parc automobile pour profiter de véhicules à la pointe de l’innovation. Bien évidemment, les besoins diffèrent selon les entreprises. Si les sociétés de VTC ont besoin de s’équiper de berlines luxueuses ou de van pour transporter les personnes, les entreprises de livraison se tournent davantage vers les véhicules utilitaires tandis que les sociétés de construction optent pour des pick-up. Avec la simulation, ils trouveront facilement le modèle adapté à leurs métiers. Il suffit d’indiquer les bons critères de recherche sur le simulateur pour connaître le prix de location de la catégorie de voiture désirée. En fonction des outils, il est même possible de choisir la marque. Renault, Peugeot, Citroën, Volkswagen, Kia, Volvo, BMW, Tesla, Mercedes, Audi, Fiat… les constructeurs automobiles sont très nombreux à se partager le marché.

Un service gratuit et sans engagement

Tout l’intérêt de la simulation de leasing est qu’elle est disponible gratuitement et sans engagement. S’en passer relèverait alors d’une véritable erreur. Faire cette simulation est intéressant avant même de contacter un loueur, un concessionnaire, un courtier ou autres professionnels du leasing. La démarche va permettre de s’assurer d’abord que la location est réellement avantageuse pour l’entreprise avant qu’elle n’aille plus loin. La gratuité du service est l’occasion de faire de nombreuses simulations sans débourser aucune somme d’argent et sans obliger l’utilisateur à devoir souscrire. Ce dernier bénéficie de plus de marges de manœuvres et de liberté dans ses choix et ses actions et ne subit aucune pression.

Une démarche aisée en quelques clics

La simulation de LOA ou de LLD est rapide et facile à mettre en œuvre. Il suffit de se connecter sur le site, de remplir le formulaire en ligne puis de valider sa demande. Instantanément, l’utilisateur obtient les résultats. Il ne lui reste plus qu’à faire son choix. Parfois, le plus dur pour lui est de savoir quelle offre est adaptée à ses besoins : la LOA ou la LLD. La LOA s’adresse davantage à ceux qui aspirent à devenir propriétaires à la fin de la location. Cette formule fonctionne selon le même principe qu’un crédit à la consommation et ne peut donc être souscrite par les professionnels ayant un taux d’endettement élevé. La LLD par contre suit le régime de la location mobilière et non du prêt à la consommation. Les loyers versés s’inscrivent dans la liste des charges et n’apparaissent pas au bilan. Cette solution est davantage conseillée aux entreprises souhaitant protéger au maximum leur trésorerie.

Une simulation pour les professionnels

À leur lancement, les simulateurs en ligne étaient l’apanage des particuliers. Néanmoins, les professionnels bénéficient désormais d’outils conformes avec leurs besoins et capables de leur offrir les réponses les plus pertinentes. Mais pour que la simulation de leasing soit la plus intéressante possible, encore faut-il savoir décrypter les informations qui y sont fournies. Parmi les données les plus importantes figure la durée de location pouvant aller de 12 à 72 mois. Il est primordial de ne pas se tromper sur ce point. Louer une voiture sur 4 ans alors qu’elle n’est utile que pendant deux ans va obliger à rompre le contrat par anticipation, ce qui entraîne le paiement de lourdes pénalités. Déterminer le bon kilométrage est aussi important, car à la suite de dépassement, des indemnités parfois onéreuses sont exigées par le loueur. Souvent, un leasing nécessite un apport personnel bien que celui-ci ne soit pas systématiquement obligatoire. Fournir un apport élevé réduira le montant des loyers. Enfin, il est important de tenir compte des services additionnels pouvant être adjoints au contrat c’est-à-dire l’entretien, la maintenance, l’assurance, le carburant, la gestion des péages, le dépannage, les contrôles techniques, etc.