Véhicule utilitaire pour traiteur en leasing (LLD – LOA)

À chaque métier son utilitaire, et c’est également valable pour le traiteur. En raison de la spécificité de son métier, celui-ci doit bénéficier d’un véhicule adapté aux marchandises transportées, à ses types de déplacement et aux conditions de circulation. Heureusement, les constructeurs automobiles sont en mesure de fournir à ces professionnels divers modèles de véhicules utilitaires répondant à leurs besoins. Actuellement, le marché est dominé par les marques françaises, mais il existe aussi d’autres alternatives intéressantes provenant d’autres pays. Pour le financement de ces véhicules, les professionnels peuvent choisir entre la LOA ou la LLD.

Quels modèles d’utilitaires pour un traiteur ?

En matière de véhicules utilitaires, les constructeurs nationaux dominent largement le marché professionnel. Parmi les modèles adaptés au métier de traiteur, on retrouve le Peugeot Expert qui est capable de supporter une charge maximale allant jusqu’à 1 400 kg et qui existe en trois longueurs. La version la plus compacte étant de 4,60 m et la version la plus longue de 5,30 m. Ce modèle est l’idéal pour se déplacer en ville tout en emportant un grand volume de marchandise. Avec sa hauteur de 1,90 m, il peut aisément accéder aux parkings souterrains. D’autre part, vous pouvez opter pour le Volkswagen Crafter, un fourgon premium doté de nombreux atouts. La gamme est large que ce soit en matière de volume ou d’équipements. Il existe par exemple en propulsion, en traction ou en quatre roues motrices. Doté de la transmission intégrale dans certaines versions, le modèle assure la sécurité de vos trajets en montagne. Son volume de chargement va jusqu’à 18,4 m3 et si vous optez pour la version à traction, vous bénéficiez d’un seuil de chargement bas. Le Toyota Proace constitue également une offre intéressante pour les traiteurs. C’est l’alternative parfaite aux Citroën Jumpy et Peugeot Expert.

En tant que traiteur, votre choix doit se baser sur trois paramètres, à savoir, la conformité avec les réglementations en matière de transport de denrées périssables, la facilité de rangement des produits et l’accessibilité. Il convient donc de choisir un utilitaire avec un aménagement isotherme, réfrigérant ou même frigorifique.

Un véhicule utilitaire frigorifique pour traiteur

Les traiteurs sont en mesure de choisir parmi trois types d’aménagement pour le transport de denrées périssables en fonction de leurs besoins. En premier lieu, il y a la voiture isotherme qui est basée sur l’aménagement de parois isolantes dans l’unité de chargement de l’utilitaire. Ensuite, il y a le véhicule réfrigérant qui est un système isotherme équipé d’un système de froid non mécanique. En enfin, on retrouve le véhicule frigorifique qui est également isotherme, mais doté d’un dispositif de production de froid mécanique. Parmi les offres disponibles, vous avez la Mercedes Citan qui est pourvue d’une isolation spécifique. Associé à un groupe frigorifique adapté, ce modèle peut livrer des surgelés. La Mercedes Citan dispose d’un plancher bac en aluminium ultra résistant et facile à nettoyer. Il est aussi possible de disposer d’étagères, de rails et de sangles d’arrimage ainsi qu’un rideau à lanières en cas de besoin. Peugeot propose aussi les mêmes options avec son offre Utility qui est disponible avec le Partner, l’Expert et le Boxer. Vous avez la possibilité de bénéficier de la configuration adaptée à vos besoins grâce aux partenaires carrossiers de Peugeot. Il en est de même pour le modèle Daily d’Iveco.

Comment financer un véhicule utilitaire pour traiteur ?

Le véhicule utilitaire pour traiteur doit obligatoirement être aménagé. Ainsi, en plus du prix de la voiture, il faudra également prévoir le coût de la transformation frigorifique qui varie en fonction du système adopté et en fonction de la taille de l’unité de chargement. En dehors du prix de vente de l’utilitaire, vous aurez donc à prévoir un budget supplémentaire compris entre 10 000 euros et 14 000 euros, ce qui augmentera considérablement le prix de votre voiture. Ainsi, si vous décidez de prendre un crédit auto, attendez-vous à payer des mensualités plus élevées que prévu. Heureusement, il existe un autre moyen de financer votre utilitaire, à savoir, le leasing. Mode de location de voiture, le leasing vous permet de prendre possession du véhicule de votre choix et de l’utiliser selon vos besoins pour ensuite ne payer que les frais correspondants à cet usage. Le leasing s’avère donc être le moyen le plus économique de bénéficier d’un véhicule frigorifique pour assurer vos prestations. La mise en place d’un leasing utilitaire frigorifique se passe comme suit : vous choisissez le modèle qui vous convient et l’aménagement que vous souhaitez y apporter. Cela permettra de fixer un prix d’achat qui servira de base au calcul du coût du leasing. D’autre part, vous définissez également les modalités de location. Le loyer d’un leasing est fixe durant toute la période de location. Vous serez ainsi en mesure d’anticiper vos dépenses sur le long terme.

Leasing véhicule utilitaire pour traiteur : quels avantages ?

Les avantages que vous pouvez tirer d’un leasing professionnel de véhicule utilitaire dépendent avant tout de la formule choisie. Généralement, les professionnels sont orientés vers la location longue durée (LLD), car elle est la mieux à même de répondre aux exigences des différents métiers. Ce contrat est plus flexible en matière d’usage du véhicule et il prend aussi en charge les services annexes. Cependant si vous vous déplacez exclusivement en ville et que vous effectuez de petits trajets tous les jours, la location avec option d’achat (LOA) peut vous convenir. En effet, elle limite son forfait kilométrique, mais elle est surtout plus abordable. Et lorsque vous roulez peu, la fréquence d’entretiens diminue donc vous n’avez pas besoin que le loueur les prenne en charge. Dans tous les cas, le leasing est conseillé aux artisans qui souhaitent absolument réduire les coûts. Le prix de l’utilitaire est lissé sur toute la période de location ce qui facilite son règlement, mais cela vous permet aussi de réaliser des économies parfois substantielles sur le prix d’achat de l’utilitaire. Par ailleurs, les loyers du leasing sont considérés comme des charges d’exploitation. Ce qui implique qu’ils sont déductibles des résultats imposables de l’activité. Et s’il s’avère que vous optiez pour un utilitaire 100% électrique, vos taxes sur les véhicules de société seront nulles.