Véhicule utilitaire pour maçon en leasing (LLD – LOA)

Les professionnels du bâtiment et de la construction tels que les maçons ont absolument besoin d’un véhicule utilitaire adapté à leurs activités afin d’assurer l’acheminement des matériels sur les chantiers, mais aussi de transporter les équipes. Sur le marché, il existe plus d’une centaine de modèles de véhicules utilitaires, mais il est préférable pour ces artisans de se tourner directement vers le grand fourgon et châssis qui est davantage adapté au transport de charges lourdes et encombrantes.

Le grand fourgon : le modèle idéal pour les maçons

Le maçon est un professionnel du bâtiment intervenant dans la construction, la rénovation ou l’entretien. Il peut travailler autant sur des ouvrages civils que commerciaux, industriels ou publics : immeubles, maisons, usines et entrepôts, écoles et hôpitaux, gares, centres commerciaux, etc. Il est également amené à intervenir sur la construction d’infrastructures comme les viaducs, les ponts, les routes, les tunnels ou encore les chemins de fer. Une de ses missions est d’assurer le transport d’équipements et de machines telles que les grues, les bétonnières ou encore les monte-charges et d’acheminer tous les matériaux sur le chantier : sables, graviers, parpaings, barres métalliques, etc.

Compte tenu de la grande diversité d’interventions réalisées par un maçon, il doit disposer d’un véhicule utilitaire totalement adapté aux contraintes de ses activités. Les matériaux transportés étant habituellement volumineux et encombrants, les camionnettes, les fourgonnettes et les mini-fourgons sont déconseillés. Il est préférable de se tourner directement vers les grands fourgons qui ont la particularité d’être plus polyvalents, robustes et performants. Ces modèles ont habituellement une longueur utile se déclinant en cinq possibilités allant de L1 à L5. Leur hauteur va de H1 équivaut à 1,5 m utile jusqu’à H3 atteignant les 2,1 m utiles. Quant au PTAC, il oscille entre 2, 8 tonnes à 7 tonnes.

Les grands fourgons existent en une grande variété de carrosseries : en version fourgon normal, en combi pour le transport de personnes, en cabine approfondie dédiée au transport de marchandises et de personnes ainsi qu’en version châssis. Leur plus gros avantage est qu’ils peuvent être utilisés pour acheminer des charges lourdes et encombrantes étant donné le PTAC qui atteint 7 tonnes et la longueur maximale de 5 mètres.

Pour que le fourgon soit le plus pratique possible, il doit être pourvu d’une cabine capable d’accueillir au moins trois personnes, de pouvoir supporter de grosses charges au niveau du toit et du train et être muni d’une motorisation puissante et de préférence écologique. Il est plus judicieux de choisir avec soin les équipements : frein de stationnement électrique, porte-échelle, rétroviseurs électriques rabattables, marchepied, etc.

Trois modèles d’utilitaires conseillés pour les professionnels de la maçonnerie

En fonction de l’activité réalisée, un maçon peut alors choisir entre les différentes carrosseries de grands fourgons proposés par les marques. Toutefois, il est préconisé de se tourner vers les modèles plateaux qui facilitent le transport des matériaux ainsi que des équipements. Le camion plateau est muni d’un châssis recouvert par un plateau muni de ridelles rabattables pour la sécurité de la cargaison. Il peut éventuellement être pourvu d’une grue destinée au chargement et au déchargement des marchandises.

Sur ce segment, les professionnels peuvent faire confiance à Renault notamment à travers son Master qui est l’un des leaders du marché. Le véhicule est muni d’équipements et d’aménagements spécialement pensés pour répondre aux besoins des professionnels de la construction et du second œuvre. En termes d’aménagements, il se dote notamment d’étagères bois, d’habillage bois ou encore de revêtements bois et polypropylène. Au niveau des équipements, les utilisateurs ont droit à un bureau mobile et jusqu’à 18 anneaux d’arrimage. Le Master bennes et plateaux ridelles en châssis simple ou double cabine est l’une des offres les plus sérieuses du marché.

Du côté de Mercedes, les maçons peuvent jeter leur dévolu sur un autre grand ténor du marché à savoir le Sprinter. Le modèle fourgon existe en trois hauteurs de toit ainsi qu’en quatre longueurs de carrosserie : compact, standard, long et extra-long. Il tire son avantage de son PTAC atteignant les 5000 kg et sa charge utile de 2675 kg. Une version 100% électrique vient également d’être lancée et garantit une autonomie de 157 km en une seule charge ainsi qu’un PTAC de 3500 kg. Les maçons qui transportent régulièrement des matériaux préfèreront le Sprinter Plateau d’une surface de chargement de 9,2 m2, disponible en deux cabines (standard et double) ainsi qu’en trois longueurs de carrosseries à savoir compact, standard et long.

Toujours du côté des constructeurs allemands, Opel s’est toujours illustré pour sa vaste gamme de véhicules utilitaires. Un de ceux qui valent le détour pour les professionnels de la maçonnerie figure le Movano qui fait également partie de la catégorie des grands fourgons. Fiable et robuste, ce véhicule utilitaire plaît pour ses options de personnalisation adaptées aux contraintes de chaque métier ainsi qu’à ses différents niveaux d’équipements. Dans la version fourgon, il propose une charge utile de 2 tonnes, un volume de chargement atteignant 17 m3 ainsi qu’une profondeur de chargement de 4,3 m3. Le modèle plateau ridelles quant à lui offre une longueur de chargement allant jusqu’à 4,5 mètres. Par son ouverture et sa robustesse, il permet de transporter des machines et des matériaux en tout genre.

Financer un véhicule utilitaire en LOA et LLD

L’acquisition d’un véhicule utilitaire pèse énormément sur le budget d’une entreprise, d’où l’intérêt de bien choisir le mode de financement. Aux côtés des traditionnels crédits bancaires se développent aujourd’hui les formules de leasing déclinées en deux catégories : la Location avec Option d’achat (LOA) et la Location Longue Durée (LLD).

La Location avec Option d’Achat est idéale pour ne pas acheter dans l’immédiat le véhicule. Lorsqu’il passe un accord avec la banque, le maçon bénéficie d’un véhicule neuf et équipé qui lui est fourni en location pendant une période de deux à cinq ans. En échange de cette prestation, il est redevable de loyers. À la fin de son contrat, il peut restituer son véhicule utilitaire ou sinon l’acheter pour en être légalement propriétaire.

La Location Longue Durée pour sa part ne comporte aucune option d’achat. Elle oblige alors une restitution à la fin du bail. Son principal avantage est qu’elle inclut un service de dépannage et de maintenance dans le contrat dont les coûts sont directement englobés dans les loyers.