Livraison du dernier kilomètre en milieu urbain : quel utilitaire choisir ?

Incontournable dans le secteur du commerce, la livraison du dernier kilomètre demeure pourtant problématique. L’explosion des achats en ligne a entraîné l’augmentation du trafic des camions de livraison. Un phénomène qui a pour impact d’engendrer la saturation des villes et de favoriser la pollution en milieu urbain. Dans ce contexte, les municipalités ont décidé d’instaurer des restrictions de circulation pour les véhicules les plus polluants. Afin de pouvoir continuer à exercer, les entreprises doivent s’adapter à ces nouvelles mesures et privilégier des utilitaires à faibles émissions.

Renault Kangoo E-Tech

Chaque année, l’e-commerce français est à l’origine de 500 millions de colis à livrer avec autant de flux de transports associés. Ces chiffres devraient connaître une hausse d’ici les prochaines années devant la croissance du numérique, à la démocratisation du circuit court et à l’urbanisation. Pour faire face à ce phénomène, de nouvelles solutions destinées à améliorer la livraison du dernier kilomètre apparaissent et se manifestent sous la forme de véhicules utilitaires légers 100% électriques. Le Renault Kangoo E-Tech représente un des pionniers du segment à s’être électrifié. Il est muni d’un électromoteur développant une puissance de 60 ch/44 kWh et 260 Nm de couple et assure une vitesse de pointe de 130 km/h. Grâce à sa batterie de 33 kWh, il garantit une autonomie de 230 km. Toutefois, au printemps 2022, Renault envisage une nouvelle mise à jour qui devrait permettre à la fourgonnette électrique d’atteindre un rayon d’action de 300 km, ce qui l’aidera à s’aligner avec ses concurrents notamment ceux de chez Peugeot qui revendiquent jusqu’à 330 km. Efficace sur le terrain, le Kangoo E-Tech mène à bien le convoiement de toutes les marchandises avec sa charge utile de 650 kg ainsi que son volume de chargement allant jusqu’à 4,6 m3.

Citroën ë-Jumpy Hydrogen

Le groupe Stellantis tient un rôle majeur dans la démocratisation de l’électromobilité notamment dans le milieu professionnel. Il a développé une myriade de modèles en mesure de satisfaire les exigences des sociétés opérant la livraison du dernier kilomètre. Le Citroën ë-Jumpy 100% ëlectric s’inscrit parmi ses plus belles prouesses. L’utilitaire annonçant une autonomie référence de 330 km a remporté le prestigieux titre « International Van of the year 2021 », ce qui est une preuve de son excellence. Face au succès de cette version électrifiée, Stellantis va plus loin dans sa démarche en sortant le Citroën Ë-Jumpy Hydrogen. L’utilitaire promet une autonomie de 400 km grâce à la technologie de pile à combustible qui déploie une capacité énergétique de 45 kWh et qui est associée à une batterie de 10,5 kWh. Sous les sièges près de la batterie se trouvent les trois réservoirs en fibre de carbone soumis à une pression de 700 bars qui n’ont besoin que de 3 minutes pour faire le plein. À l’instar de ses homologues thermiques et 100% électriques, le Citroën Ë-Jumpy Hydrogen est disponible en deux tailles à savoir « M » de 4,95 m et « XL » de 5,30 m. Le volume de chargement ne change pas et reste à 6,6 m3.

Volkswagen e-Crafter

En conduite zéro émission, le Volkswagen e-Crafter assure un maximum de performance grâce à son électromoteur développant une puissance de 136 ch pour 290 Nm de couple. Le flux d’énergie au cours de la recharge, l’autonomie et d’autres données sont visibles sur l’écran du système de navigation. Équipé d’une batterie de 35,8 kWh, l’e-Crafter est capable de parcourir jusqu’à 173 km sans passer par la station-service. La recharge peut s’effectuer en courant alternatif ou en courant continu sur des stations de recharge CCS ou via des bornes domestiques. Un des avantages de ce fourgon est qu’il a été taillé sur mesure pour les entreprises de livraison de colis, de messagerie ou de courses grâce à son espace de chargement généreux. Il offre un volume utile de 10,7 m3, une charge utile de 950 kg et sa hauteur ne dépasse pas les 2 mètres pour qu’il accède aux parkings souterrains en zones urbaines. Ce fourgon s’illustre également pour ses nombreuses aides à la conduite qui contribuent à abaisser le taux de sinistralité des flottes professionnelles à l’instar du système de surveillance périmétrique « Front Assist », de la protection en cas de vent latéral, de la surveillance latérale par capteurs ou encore de l’aide au maintien de trajectoire « Lane Assist ».

Citroën Ami Cargo

Bon nombre de professionnels intervenant dans la livraison du dernier kilomètre ont recours à des scooters électriques. Toutefois, pour gagner un espace de chargement supplémentaire, utiliser une mini-citadine reste une alternative très intéressante. Pensé pour le transport d’objets, MY AMI CARGO répond aux enjeux logistiques de toutes les entreprises de services de proximité, des professionnels libéraux, des artisans, des livreurs ou des commerçants. Il est équipé d’un moteur électrique de 6 kW qui atteint une vitesse de pointe de 45 km/h. Sa batterie de 5,5 kWh lui permet de rouler jusqu’à 75 km en une seule charge. Il est inutile d’investir dans une borne de recharge pour la récupération énergétique puisque l’Ami Cargo peut se contenter d’un branchement sur une prise domestique ou sur une prise renforcée. Dans sa zone de chargement, il procure un volume utile de 400 litres tout en étant en mesure d’accueillir jusqu’à 140 kg de cargaison. Une paroi verticale sépare la zone de chargement de l’espace conducteur et un filet est fixé à l’intérieur pour protéger les objets au moment d’ouvrir la portière.

Fiat Ducato Natural Power

Vendu à plus de 2,6 millions d’unités et ayant reçu de nombreuses distinctions internationales, le Fiat Ducato reste une référence sur le segment des grands fourgons. Il est l’un des rares véhicules utilitaires à être proposés dans une version Natural Power fonctionnant au gaz naturel. Le Ducato déploie une puissance de 100 kW pour 350 Nm de couple acquis dès 1500 tr/min. Sur route, sa vitesse de pointe culmine à 159 km/h tandis que sa consommation moyenne est de 13,1 m3/100 km de gaz naturel. Il rejette environ 234 g de CO2/100 km et n’émet aucune particule fine, ce qui le rend idéal pour un usage en milieu urbain. Le moteur 4 cylindres est désormais en phase avec les normes de dépollution Euro 6.