Véhicule utilitaire double essieux : lequel choisir ? Votre devis

Dans la perspective de transporter de lourdes charges, les professionnels sont nombreux à faire le choix de l’utilitaire à double essieu. Ce système a pour utilité de favoriser la puissance de traction du véhicule, de réduire le taux de patinage et de contribuer à sa stabilité. Opter pour ce type d’utilitaire est une garantie de sécurité et de confort de conduite. Le choix en matière d’utilitaires double essieu est relativement large sur le marché. Ce système équipe notamment les modèles de grands fourgons destinés au transport d’objets lourds et encombrants. En termes de financement, les acheteurs ont le choix du leasing, qui est un moyen économique et flexible d’acquérir son utilitaire.

Utilitaire à double essieu : qu’est ce que c’est ?

Un utilitaire à double essieu est tout simplement un fourgon avec un jeu de deux roues à l’arrière. Ces roues sont rapprochées, ce qui constitue le double essieu. On appelle essieu l’axe transversal qui relie les roues d’un côté et de l’autre du véhicule. Quand il est double, il est plus robuste et donc peut soutenir quatre roues au lieu de deux. Il faut cependant distinguer le double essieu de la remorque à 4 roues. Dans le cas du double essieu, les roues sont rapprochées et sont soutenues par un seul et même essieu. Ce système équipe souvent les fourgons dans leurs versions les plus grandes afin de permettre aux utilisateurs de transporter des charges plus lourdes puisque la répartition des poids est mieux adaptée. Ces pneus jumelés favorisent la puissance de traction du véhicule et diminuent le patinage. Ainsi, elles agissent aussi sur la consommation de carburant qui est réduite jusqu’à 15%. Les utilitaires dotés d’un double essieu ont également une bien meilleure tenue de route que les utilitaires classiques.

De plus, ils offrent une réelle sécurité en cas de crevaison, car les trois roues restent fonctionnelles, ce qui évitera l’immobilisation du véhicule. Cependant, les utilitaires équipés de roues jumelées s’avèrent plus onéreux à l’achat et à l’entretien. C’est la raison pour laquelle un financement spécifique comme le leasing est avantageux. Il existe un large choix de fourgons double essieu sur le marché et la plupart sont en mode propulsion avec des moteurs puissants. En matière de poids total autorisé en charge (PTAC), ces fourgons ont une capacité allant jusqu’à 3,5 tonnes voire au-delà. Il convient notamment de faire attention à ce critère lors du choix du véhicule, car un utilitaire avec un PTAC de plus de 3,5 tonnes exigera un permis de conduire spécifique.

Fourgons à double essieu : quelles sont les offres disponibles ?

Les acheteurs ont le choix entre un certain nombre de modèles de fourgons qui se déclinent en version à double essieu, comme c’est le cas du Man TGE qui propose cette option sur certaines motorisations. En optant pour le diesel 2,0 litres de 122 chevaux, le professionnel aura accès à un doublé essieu dont la capacité de remorquage atteint les 3,5 tonnes incluant le poids des passagers et la charge maximale autorisée. Cette configuration à essieu double est aussi disponible avec le Man TGE Diesel de 2,0 litres d’une puissance de 177 chevaux qui peut être associé à une transmission intégrale. Avec ce modèle, l’utilisateur profite d’une espace de chargement de 18,4 m3 maximum.

Proposé en une multitude de versions le Renault Master existe aussi en double essieu disponible soit en mode traction soit en mode propulsion. Pour optimiser la performance du véhicule, il est conseillé d’opter pour une motorisation puissante comme le dCi de 165 ou de 170 chevaux conformes à la norme Euro 6/VI. Le Renault Master offre une capacité de chargement allant jusqu’à 17 m3 pour un PTAC de 3,5 tonnes.

D’une manière générale, le double essieu n’est disponible qu’avec les motorisations puissantes et c’est le cas avec le Volkswagen Crafter qui ne propose cette configuration qu’avec le 2,0 litres TDI de 122 et de 277 chevaux. Ce dernier bloc est d’ailleurs disponible en transmission intégrale 4MOTION afin de permettre au conducteur de rediriger la puissance des roues en fonction des conditions de routières. Lorsqu’on parle de motorisation puissante, on enregistre cependant une consommation plus élevée. Le Volkswagen Crafter compte un peu moins de 10 litres de carburant consommé aux 100 km. L’Iveco Daily représente aussi une offre intéressante dans cette catégorie. Ce modèle est d’ailleurs réputé pour son châssis à échelle similaire à celui des poids lourds et capable de supporter les charges les plus lourdes en mode propulsion. C’est d’ailleurs le seul modèle de sa catégorie à offrir une PTAC de 7 tonnes.

Acquérir un fourgon à double essieu : quel financement ?

En termes d’utilitaires professionnels, le meilleur choix de financement reste de leasing. En effet, le leasing compte de nombreux atouts, dont une grande flexibilité en matière d’usage et de coût. Le contrat de leasing détermine l’usage que le locataire compte faire du véhicule et fixe le prix de la location en conséquence. Ainsi, le client ne paie que ce qu’il doit au lieu de régler la valeur d’achat du bien. Le leasing est l’option parfaite pour les entreprises souhaitant réserver leur capacité d’endettement pour des investissements plus portants que l’achat d’un utilitaire. Comme toutes les charges d’exploitation, le loyer du leasing est payable tous les mois et ouvre droit à une déduction fiscale.

La location longue durée est la formule la mieux indiquée pour les professionnels. Offrant un kilométrage supérieur, elle s’adapte parfaitement aux besoins des activités ainsi qu’à leur évolution. Si le locataire souhaite bénéficier d’une plus grande marge de manœuvre, il n’a qu’à en faire la demande et son loyer sera revu selon les kilomètres ajoutés. Par ailleurs, la LLD propose de prendre en charge les divers services relatifs à l’utilitaire. La prise en charge de l’entretien est particulièrement intéressante en ce qui concerne le fourgon à double essieu, car il a besoin d’un suivi plus régulier. En signant un contrat d’entretien avec son leasing, le professionnel peut anticiper les dépenses engendrées par l’entretien de son véhicule sur une période plus ou moins longue. Cela lui permet d’éviter les dépenses imprévues et de maitriser son budget.