Véhicule utilitaire pour fleuriste en leasing (LLD – LOA)

Le métier de fleuriste connaît de profondes mutations. Si par le passé, il vendait ses fleurs sur ses étales, désormais, il doit proposer un service de livraisons afin de pouvoir acheminer ses produits vers ses clients. Pour cela, il a besoin d’un véhicule utilitaire pratique, spacieux et fiable qui lui permet d’assurer une prestation de qualité. Vers quel modèle s’orienter ? Comment le financer ? Réponses.

Quel véhicule utilitaire pour un fleuriste ?

Le fleuriste est à la fois un artiste et un technicien. Ce professionnel est d’abord chargé de réaliser les compositions florales et de procéder à la confection de plantes et de fleurs. Il s’occupe de créer des bouquets, des décorations avec des plantes et des fleurs pour les évènements ou encore des centres de table. Ces dernières années, ce métier a connu de réelles transformations. Face à l’essor des ventes à distance, il doit faire évoluer ses services pour proposer des innovations comme la programmation de livraison à date précise, la livraison à heure spécifique ou encore les abonnements de box de fleurs. Pour cela, il doit disposer d’un véhicule utilitaire qui lui permettra de transporter ses produits. Il existe essentiellement deux catégories de voitures conseillées pour les fleuristes à savoir les camionnettes et les fourgonnettes.

Les camionnettes se distinguent des grands fourgons par leur caractère compact. Ils peuvent facilement desservir les centres-villes et accéder aux parkings souterrains sans trop de difficultés. Sur le marché, ces fourgons compacts se déclinent généralement en trois hauteurs, en trois longueurs et en PTAC de 2,5 à 3,2 tonnes. En France, un des modèles qui dominent le marché est le Peugeot Expert qui a la particularité d’exister en de multiples versions : bennes, cabines approfondies, grand volume, 4×4, tous chemins, etc. Une version 100% électrique vient d’être lancée par la firme et a remporté le prix Van of the year 2021, preuve de son excellence. Autre modèle : le Ford Transit Custom qui déploie une charge utile maximale de 1470 kg ainsi qu’un volume de chargement de 8,3 m3. Il a l’avantage d’exister en plusieurs motorisations : diesel, diesel hybride ou hybride rechargeable.

Les fourgonnettes sont également adaptées aux métiers de fleuriste. Par son encombrement réduit, ce VUL rend plus aisées les livraisons en centre-ville et s’adapte aux professionnels qui sont très à cheval sur l’agrément de conduite de leur véhicule. Sur ce segment, difficile voire impossible de ne pas parler du Renault Kangoo Express qui est le préféré des entreprises françaises. Le véhicule est disponible en une version fourgonnette et maxi grand volume. Il peut être modulé en fonction des besoins des utilisateurs et être équipé d’une myriade d’options et accessoires. Pour ceux qui veulent opter pour l’électromobilité, il est aussi conseillé de se tourner vers le Nissan e-NV200, une autre référence sur le marché actuellement. Il propose un espace de chargement de 4,2 m3, une charge utile maximale de 742 kg et une capacité de remorquage de 450 kg. Son autonomie atteint 200 km en cycle mixte et 301 km en cycle urbain. Ce VUL électrique est parfait pour assurer les livraisons dans les villes imposant des restrictions de circulation.

Les aménagements à prévoir

Au moment de l’acquisition d’un véhicule utilitaire, l’équipement représente le paramètre le plus important. Il est essentiel de disposer d’une capacité de stockage importante qui peut être optimisée grâce aux rangements et à leur ergonomie. Idéalement, un VUL dédié à la livraison de fleurs doit être équipé d’étagères pour ranger les pots ainsi que des systèmes d’arrimage solides pour éviter de tout renverser. Il peut également être muni de tiroirs pour ranger les outils ou encore de caisses en bois ou en plastique afin de charger les plantes et petits arbustes. Il est aussi possible de recourir à certaines solutions pour augmenter l’espace de stockage comme le double-plancher.

Un fleuriste doit aussi se concentrer sur ses conditions de travail pour assurer sa sécurité physique et son confort. Son VUL doit absolument être doté d’un marchepied qui facilite le chargement et le déchargement ou sinon, il est possible d’installer un plateau coulissant ou un hayon.

Sur la route, l’agrément de conduite est assuré par une pléiade d’assistance à la conduite issue des dernières technologies comme la caméra de recul qui est rudement pratique en ville. À cela s’ajoutent l’assistance de stabilisation, l’assistance de surveillance de vision arrière ou encore l’avertisseur d’angles morts et de franchissement de ligne. Au niveau des équipements multimédias, les applications et l’écran tactile pour répliquer le smartphone sont les plus utiles.

Les avantages de financer un véhicule utilitaire en leasing

L’acquisition d’un véhicule utilitaire peut se faire par le biais d’un achat au comptant ou d’un prêt bancaire. Ces solutions permettent de devenir propriétaire, mais ont certains inconvénients majeurs : ils nécessitent de réfléchir à la revente et la décôte et implique une mobilisation de la trésorerie de l’entreprise surtout dans le cas d’un paiement au comptant. Comme alternative, il est alors vivement conseillé de se tourner vers la Location avec Option d’Achat ou la Location Longue Durée.

Comme son titre l’annonce, la Location avec Option d’Achat abrégée en LOA est un dispositif de financement locatif qui permet de disposer d’un véhicule neuf sans l’acheter dans l’immédiat. Un fleuriste qui veut se lancer dans une LOA doit respecter certains engagements notamment le versement de loyers mensuels en échange de la mise à disposition du bien. Il doit également souscrire à une assurance auto adaptée et prendre en charge l’entretien du véhicule tout au long de la location. Le principal avantage de la LOA réside dans l’existence d’une promesse de vente permettant à l’utilisateur d’acheter le véhicule en fin de bail.

La Location Longue Durée pour sa part n’offre pas cette possibilité. Néanmoins, cela reste un avantage pour les utilisateurs qui ne veulent pas prendre possession du véhicule en raison des contraintes de la revente et de la dépréciation. Avec la LLD, ils bénéficient d’un service d’entretien et de dépannage qui allège leur quotidien. Les frais de maintenance sont incorporés dans le prix des loyers ce qui n’entraîne aucun surcoût. La LLD facilite la gestion de leur budget automobile et contribue à réaliser des économies substantielles.