Véhicule Utilitaire L4H2 : dimensions, offres et devis

5,9 millions, tel est le nombre de véhicules utilitaires légers qui composent le parc automobile français en 2021. Incontournables au quotidien pour de nombreux professionnels, ces fourgons leur permettent d’assurer le convoyage de marchandises ou de personnes avec sécurité et confort. Ils vont se distinguer principalement par leur taille qui va définir leurs capacités utiles. Les modèles L4H2 sont les plus grands disponibles sur le marché actuellement.

Qu’est-ce qu’un utilitaire L4H2 ?

Un véhicule utilitaire répond à des critères et des normes bien précis. Il ne peut être considéré comme tel que s’il a un PTAC inférieur à 3,5 tonnes, car au-delà, il est question d’un poids lourd exigeant la détention d’un permis de conduire C1 ou C. Un utilitaire répond toujours à des fins professionnelles et sert au transport de marchandises. D’un point de vue législatif, il ne doit pas faire plus de 2,55 m de haut et 12 m de long. Le chauffeur n’a besoin que d’un permis B, soit celui utilisé pour les voitures particulières. Ces utilitaires sont très prisés, car ils offrent une meilleure capacité de stockage par rapport à une citadine ou à un coupé.

La principale particularité de ces fourgons repose sur la variété de dimensions. Il existe des modèles qui se déclinent en plusieurs hauteurs et en plusieurs longueurs, ce qui permet de jouer avec les volumes de chargement ou la charge utile. Beaucoup d’utilitaires sont disponibles en L1H1, L2H2, L3H2, L3H3, L4H2 voire L5H3. Ces référentiels servent à identifier les gabarits. Le « L » renvoie à la longueur tandis que le « H » équivaut à la hauteur. Le chiffre pour sa part sert à désigner la taille. Cela va de soi que plus il est élevé, plus le fourgon est grand.

Les modèles L4H2 s’inscrivent parmi les plus volumineux du marché. Seuls les grands fourgons peuvent afficher un tel gabarit. Cela signifie qu’il est difficile de rencontrer des fourgonnettes ou des fourgons compacts en L4H2. Ces véhicules sont principalement utilisés dans le cadre de transport de charges volumineuses et hautes. Les artisans qui ont besoin d’un fourgon aménagé de façon spécifique avec des meubles, des cloisons ou des fixations pourront se tourner vers les L4H2. Il en est de même pour les sociétés de déménagement ou les professionnels souhaitant disposer d’un grand atelier mobile.

Les dimensions de ces L4H2 ne sont pas les mêmes d’une marque à une autre et cela, sans pour autant afficher d’importants écarts. En général, elles livrent une longueur de 6,36 m, une largeur de 2,05 m ou encore une hauteur de 2,52 m. Ces utilitaires ont la possibilité d’acheminer de longs tuyaux, des planches ou des meubles longs. S’ils ont pour avantage de procurer un maximum d’espace, leur inconvénient repose sur leur rayon de braquage élevé qui ne facilite pas la conduite surtout en ville. De plus, ils génèrent des TCO bien plus importants que les petits fourgons à cause des dépenses plus onéreuses en péage, en assurance ou en carburant.

Comment choisir le fourgon L4H2 le plus adapté ?

Il existe une myriade d’éléments à prendre en compte dès qu’il s’agit de choisir un fourgon L4H2. Une d’entre elles concerne la motorisation. Quand il s’agit de choisir un utilitaire L4H2, seuls les blocs moteurs les plus puissants sont proposés par les constructeurs. Le véhicule a besoin du maximum pour pouvoir transporter les marchandises lourdes et offrir le meilleur agrément de conduite au chauffeur. Le type d’énergie utilisé entre aussi en ligne de compte. Les utilisateurs ont le choix entre le diesel, le GNV, l’électrique voire l’hydrogène. S’il est question d’un utilitaire amené à circuler dans les centres-villes, il est plus sage de s’orienter vers l’électrique ou l’hydrogène qui ne sont soumis à aucune restriction de circulation.

La motricité constitue aussi un autre critère clé, surtout pour les professionnels qui évoluent sur des terrains et routes difficiles. Les bucherons par exemple pourront privilégier les transmissions intégrales qui sont une spécialité allemande. Mercedes s’est octroyé la technologie 4MATIC tandis que Volkswagen est connu pour son système 4MOTION. Les autres marques proposent la motricité renforcée qui est moins onéreuse, mais aussi moins efficace.

Il est également impératif de ne pas faire l’impasse sur les différents équipements de sécurité et de confort. Les fourgons sont désormais pourvus des meilleures solutions : sièges pneumatiques offerts en série, climatisation automatique, boîte de vitesse automatique, caméras de recul, radars de stationnement, etc. Les technologies comme le régulateur/limiteur de vitesse, l’alerte de franchissement de ligne ou encore l’alerte angle mort ne sont plus réservées aux voitures particulières et enrichissent désormais les utilitaires.

Top 3 des véhicules utilitaires L4H2

Les grands utilitaires L4H2 sont peu nombreux sur le marché. Un des plus connus est l’Opel Movano, un modèle idéal pour les différents métiers. Dans sa version L4H2, il est disponible en un PTAC maximal de 3,5 tonnes et avec un empattement de 4,035 m. Il affiche une hauteur maximale à vide de 2,534 m ainsi qu’une longueur maximale de 6,363 m. La masse à vide est de 2413 kg tandis que la charge utile atteint les 1405 kg. Quant au volume de chargement, il culmine à 15 m3. Un des avantages du Movano est qu’il est particulièrement bien équipé. Un écran de 5 pouces est proposé pour le multimédia avec un système de navigation par satellite. Le véhicule a aussi droit à la caméra de recul qui simplifie les manœuvres, le détecteur des panneaux de signalisation, le correcteur électronique de trajectoire, l’alerte de franchissement de ligne ou encore l’Intelligrip.

Se présentant comme son concurrent direct, le Renault Master s’inscrit aussi parmi les meilleurs modèles du marché à être vendus dans une version L4H2. Seule la version propulsion est disponible dans cette dimension. Le Master traction n’existe pas en L4H2. Il en est de même pour le combi qui se limite à L2H2. Cet utilitaire français ne fait pas mieux que son précédent rival allemand en matière de volume utile qui plafonne à 14,9 m3. Il affiche une hauteur de 6,875 m ainsi qu’une hauteur de 2,557 m. En comparaison, le L3H3 fait 6,225 m de long et 2,815 m de haut. La charge utile maximale varie de 1207 kg à 2111 kg en fonction de la MMAC.