SUV électrique en LLD entreprise : le Top 5

Les SUV électriques sont des modèles adaptés aux entreprises souhaitant proposer une solution de mobilité durable à leurs cadres et dirigeants à titre d’avantage en nature. Respectueux de l’environnement, élégants et spacieux, ils ont également l’avantage d’être accessibles en leasing, ce qui participe à la réduction des dépenses liées à leur acquisition. Tour d’horizon des 5 meilleurs SUV électriques.

Audi e-tron

Premier SUV électrique du constructeur allemand, l’e-tron fait une entrée fracassante sur le marché en 2019 déjà par son aspect très soigné. Audi a voulu proposer un modèle qui ne laisse présager en rien qu’il s’agit d’une électrique. Le look racé et élégant plait au public. Sous le capot, l’e-tron est équipé de deux moteurs qui offrent une puissance de 265 kW et 561 Nm de couple en mode classique et jusqu’à 300 kW de puissance et 664 Nm de couple en mode boost. Le véhicule développe une vitesse de 200 km/h et franchit le 0 à 100 km/h en moins de six secondes. Côté autonomie, deux déclinaisons sont possibles : l’e-tron 50 propose une batterie de 71 kWh pour 300 km en cycle WLTP tandis que la batterie de l’e-tron 55 offre une capacité de 95 kWh et une autonomie de 436 km.

DS3 Cross back e-tense

Sortie fin 2019, la DS3 Cross back e-tense incarne le luxe à la française. Le modèle chic et épuré fait mouche auprès des amoureux des SUV premium. Car le constructeur tient bien à spécifier que l’e-tense ne joue pas dans la même catégorie que la Kia e-Niro ou la Hyundai Kona EV, mais plutôt dans celle de l’Audi e-tron, de la Tesla Model X ou de la Jaguar I-Pace. Le prix atteste d’ores et déjà du caractère haut de gamme du véhicule qui se négocie entre 39 100 et 46 200 euros hors bonus écologique et selon la finition. La DS3 Cross back e-tense est équipée d’un moteur d’une puissance de 100 kW et de 260 Nm de couple pour une vitesse maximale de 150 km/h. Sa batterie de 50 kWh autorise une autonomie de 300 km en cycle WLTP.

Jaguar I-Pace

En riposte aux Français, aux Américains et aux Allemands, les Britanniques lancent également leur SUV premium. Place au Jaguar I-Pace qui frappe fort dès son arrivée sur le marché en remportant un triplé historique lors du World, Car Awards 2019 durant lequel il a été élu « Voiture de l’année », « Design de l’année » et « World Green, Car ». Que lui valent tous ces honneurs ? D’abord, sa carrure remarquable marquée par une silhouette saillante et musclée ne passe pas inaperçue. L’habitacle luxueux et les multiples technologies intégrées dans le véhicule justifient son succès. Grâce à une batterie de 920 kWh, il suggère une autonomie de 470 kilomètres en cycle WLTP. Le double moteur électrique quant à lui développe 400 chevaux et 696 Nm pour offrir une vitesse de pointe de 200 km/h.

Tesla Model X

Dans la catégorie des SUV haut de gamme, la Tesla Model X trône en haut du panier. Il fait partie des premiers modèles inaugurant les batteries hautement performantes capables d’atteindre les 500 km d’autonomie. Une véritable révolution pour le marché des voitures électriques qui ont été constamment pénalisées par les problèmes justement liés à leur faible autonomie. La version « Grande autonomie » est celle qui offre 507 km en cycle WLTP, contre 375 km pour la version « Autonomie standard » et 487 km pour la « Performance ». La Model X plaît aussi pour sa puissance qui culmine jusqu’à 250 km/h.

Mercedes EQC

Pas question pour le constructeur allemand d’être à la traîne par rapport aux concurrents. Mercedes décide aussi de développer son SUV électrique via l’EQC. Les lignes fluides et sportives du véhicule avec sa signature numérique spécifique attirent d’emblée l’attention. Sous le capot, il est équipé de deux moteurs électriques asynchrones d’une puissance de 300 kW (408 ch) et 765 Nm de couple. L’autonomie est correcte puisqu’elle est de 400 km grâce à la batterie de 80 kWh.