LLD et kilométrage illimité : quelles sont les offres ?

La LLD a beau avoir de nombreux avantages, elle présente malgré tout quelques contraintes à l’instar de la limite kilométrique fixée par le loueur. Dépasser ce forfait entraîne de lourdes pénalités. C’est pourquoi de plus en plus d’utilisateurs cherchent à trouver un leasing avec un kilométrage illimité afin de ne plus être limités dans leur déplacement.

Le kilométrage : un élément clé d’une Location Longue Durée

Dans une offre de leasing, une limite kilométrique est systématiquement imposée par le loueur. Pour en comprendre les raisons, il est d’abord nécessaire de revenir sur le principe qui fonde cette offre de financement. Une location Longue Durée consiste à mettre à disposition un véhicule en location pour une période de 12 à 72 mois. En contrepartie, l’utilisateur verse des redevances mensuelles au loueur. L’augmentation du kilométrage due à l’usage du véhicule va entraîner une décote et donc, une perte de la valeur vénale. En clair, plus une voiture roule, plus elle se déprécie. C’est pour cette raison que les concessionnaires exigent que les conducteurs déterminent avec précision le nombre de kilomètres annuels parcourus pour qu’ils puissent estimer avec exactitude le montant de la location et ainsi, ne pas perdre de l’argent suite à une trop forte décote.

Les frais de kilométrages excédentaires

Pour se préserver d’éventuels dépassements kilométriques, les loueurs ont instauré des pénalités à verser pour tous les kilomètres dépassés. L’automobiliste reçoit une facturation à la fin de la location stipulant le montant dû suite au dépassement du forfait. Le prix de ces pénalités varie en fonction des voitures et des concessionnaires, mais en général, il tourne aux environs de 5 à 20 centimes au kilomètre. Admettons qu’un automobiliste a dépassé son forfait de 10 000 km et que les frais par kilomètre excédentaire sont de 0,15 centime d’euros. Il paiera alors une facture finale de 1500 euros. À noter qu’en cours de contrat, il est possible de demander une augmentation du kilométrage annuel, mais cela suppose une modification des prix du loyer et des conditions du contrat par un avenant.

Leasing en kilométrage illimité : une offre rare, mais avantageuse

Compte tenu des prix élevés des dépassements kilométriques appliqués par les loueurs, les utilisateurs cherchent des offres de leasing en kilométrage illimité. Celles-ci existent uniquement pour des locations de courte durée, à la journée, à la semaine ou au mois. Comme la location s’effectue sur une courte période, la dépréciation est contenue même si le kilométrage n’est pas limité. Par contre, il devient plus compliqué de trouver une telle formule avec une LLD. Et pour cause, le loueur doit être en mesure de récupérer un nouveau contrat ou une valeur de revente à l’issue de la première location. Les rares offres de LLD à kilométrage illimité impliquent des coûts de location très élevés, justement pour permettre aux concessionnaires de ne pas être financièrement impactés par la décote.

LLD gros kilométrage : une alternative attrayante

Les particuliers et surtout professionnels qui sont amenés à sillonner les routes régulièrement et sur de longues distances ont intérêt à trouver une LLD avec un gros kilométrage. L’idée est d’accéder à un contrat proposant un kilométrage important de façon à éviter les lourdes pénalités kilométriques. En règle générale, une LLD avec un gros kilométrage propose une limite annuelle de 30 000 à 50 000 km. Pour une location de 36 mois, la voiture ne devrait donc pas dépasser les 90 000 à 150 000 km à la restitution. Le meilleur moyen de trouver des LLD avec gros kilométrage consiste à établir des demandes de devis gratuitement et sans engagement auprès des loueurs spécialisés. La démarche est rapide et sans contrainte si elle se fait en ligne.