S’initier au stage de pilotage sur circuit

initiation au pilotage

La vitesse et les voitures de course sont votre passion depuis votre plus tendre enfance, et jusqu’à aujourd’hui, vous vous êtes contenté de supporter vos pilotes préférés ? Maintenant, vous avez décidé de passer de l’autre côté de la barrière en vous offrant votre tout premier stage de pilotage !

Sur quel circuit ?

Avec la variété d’offres disponibles actuellement sur le marché, les

stages de pilotage sont aujourd’hui non seulement très faciles d’accès, mais surtout à la portée de toutes les bourses. Cette activité sportive qui mêle à la fois vitesse et montée d’adrénaline n’est d’ailleurs plus réservée à la gent masculine, mais s’adresse aussi aux femmes. La seule condition à remplir est d’être titulaire d’un permis de conduire et d’avoir seize ans minimum. Des moments d’exception que vous pouvez aussi proposer à vos proches comme cadeau de Noël.

Et pour ce qui est maintenant de la sélection du circuit pour votre baptême, le choix est très large, notamment si vous programmez de faire votre stage dans l’Hexagone. Toutefois, quand bien même vous rêvez de piloter sur terre ou sur glace, l’asphalte est le mieux indiqué pour une première initiation. Ainsi, pour vivre de bonnes sensations, les circuits qui alternent à la fois les lignes droites et les virages seront à privilégier. Et celui de Fontenay-le-Comte dans le département de la Vendée remplit parfaitement ces critères.

Autrement, localisé dans le Var, le Circuit du Castellet qui est communément aussi appelé Circuit Paul Ricard est également conseillé aux débutants pour sa ligne droite du Mistral d’une longueur exceptionnelle de mille huit cents mètres. D’ailleurs, les lieux accueilleront en 2018 le Grand Prix de France de Formule 1. Cependant, rien en vous n’empêche non plus de faire votre premier stage de pilotage sur des circuits de légendes pour ne citer que Nevers Magny-Cours et Le Mans où se déroulent les 24 heures du Mans.

stage de pilotage

Avec quel type de voiture débuter ?

Maintenant que vous avez une idée du circuit sur lequel vous devez vous rendre, l’étape suivante est le choix du véhicule. Et à titre informatif, il est tout à fait possible de faire des tours de circuits professionnels avec votre propre voiture, sous réserve d’un contrat d’assurance qui couvre cette garantie, surtout si vous êtes l’heureux propriétaire d’une sportive !

Voici l’occasion de tester la puissance et les performances du bolide, sans risquer de faire une infraction au Code de la route. En effet, n’oubliez pas que l’excès de vitesse peut être sanctionné d’une lourde amende et d’un retrait de points de votre permis. Quoi qu’il en soit, rien ne vaut la conduite d’une vraie voiture sportive spécialement destinée à cet effet. Ferrari, Mustang, Nissan, Aston Martin, Lamborghini, Porsche, Subaru ou encore Audi… Ici aussi les possibilités sont infinies.

Néanmoins, pour les novices, les gros cylindres ne sont pas recommandés. Les véhicules de petit gabarit du style de la Ferrari F488 GTB seront plutôt à privilégier. Sinon, avec moins de trois cent chevaux sous le capot, la Lotus Exige S convient parfaitement aussi aux pilotes débutants. Enfin, automatique ou manuelle, pour ne pas perdre votre temps à vous familiariser avec la vitesse, préférez une boite à laquelle vous êtes déjà habitué. Vous serez plus à votre aise.

Écrit par Matt le dans Sport automobile

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : smn2spuqth