Découvrez le prototype Euresa e-constat

Tout comme moi, vous détestez aussi remplir les formulaires de constat à l’amiable ? Malheureusement, même si cette formalité est facultative, aucun automobiliste impliqué dans un accident ne peut y échapper. Mais réjouissez-vous, dans un avenir proche, les déclarations de sinistre se feront électroniquement.

Un projet aujourd’hui matérialisé

Certains d’entre vous n’ont pris connaissance de l’e-constat qu’au mois de mars dernier ? Pourtant le projet de création d’un prototype Euresa e-constat remonte déjà à 2012. Fruit de la collaboration des compagnies d’assurances et les sociétés mutuelles françaises adhérentes à l’Euresa, la plateforme était très attendue par les professionnels du secteur. Et c’est maintenant chose faite. Deux années ont été nécessaires à l’agence Touticom pour que le programme soit enfin disponible, même si l’application est encore au stade du prototype.

Constat sur un téléphpone portable

Mais nous n’allons pas nous plaindre. J’ai eu vent de ce projet dès ses prémices. Et aujourd’hui, je suis ravie qu’un programme aussi pratique et fonctionnel puisse être utilisé par n’importe quel conducteur afin d’établir un constat amiable dématérialisé. Pour y accéder, il suffit d’installer l’application sur son smartphone. Qui plus est, l’e-constat serait à la fois compatible avec des appareils fonctionnant sous Android et sous iOs. Je suis d’ailleurs surpris que cette initiative n’ait été prise plus tôt en sachant l’engouement des Français pour ces équipements mobiles.

En effet, comme il existe déjà des applications pour smartphone sur tout, pourquoi pas une version électronique du constat à l’amiable. Et cela malgré la baisse des accidents de la route en France ces deux dernières années, si l’on se réfère aux statistiques. En outre, comme l’heure est actuellement à la numérisation et à la dématérialisation, réduire l’utilisation des papiers ne pourra qu’avoir des impacts positifs sur l’environnement.

Les caractéristiques de l’E-Constat

Avec Unipol, le groupe italien d’assurance, la Matmut, la Macif et la Maif figurent parmi les mutuelles à l’origine de la création du prototype E-Constat. Et ce seront, j’espère, les clients de ces sociétés qui vont utiliser en premier l’application, car j’en fais partie. Mais d’ores et déjà, les évaluations ont eu des échos positifs. Pour cause, d’après les sondages menés par Axance, sur dix testeurs, sept utilisateurs ont apprécié la prise en main très facile du logiciel. Cette agence de design se spécialise dans les tests se portant sur l’ergonomie des interfaces des mobiles.

Néanmoins, pour vous faire patienter, je vais consacrer quelques lignes aux caractéristiques et aux fonctionnalités du prototype. Et quand bien même la plateforme sera sans doute plus utilisée en Italie et en France, le programme est également disponible en espagnol et en néerlandais. Ainsi, le prototype Euresa est essentiellement destiné aux accidents matériels. Quel est son point fort ? L’application peut être manipulée simultanément sur deux terminaux.

Et concernant ses fonctionnalités, l’E-Constat intègre entre autres la géolocalisation et l’assistance à la réalisation du croquis de l’accident. Par ailleurs, via la lecture d’un QR code, il est sera également possible par l’intermédiaire du logiciel de récupérer toutes les informations se rapportant à l’assuré, aux références de son contrat d’assurance, sans oublier les données sur sa voiture. Par la suite, une fois le constat terminé, la déclaration est disponible sous le format PDF.

Écrit par Matt le dans Accessoires utiles

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : s8rcdd374v