Acheter une voiture dans les pays voisins

Tous les moyens sont bons pour trouver le meilleur rapport qualité/prix lors de l’achat de sa voiture d’occasion. Et ces temps-ci, c’est monnaie courante de faire venir son véhicule de la Belgique, de l’Allemagne, ou d’Espagne.

L’achat d’une voiture en Allemagne

Mes voitures préférées sont les marques allemandes, particulièrement celles de la marque Audi. Malheureusement, même si le parc des voitures d’occasion Audi est assez fourni en France, le choix des modèles reste tout de même limité. Je me suis rendu en Bavière, pour me faire une idée de ce qu’il y a sur le marché. Je n’étais pas du tout déçu du voyage ! Sportback, coupé ou cabriolé, il y en avait de tous les styles et pour tous les goûts. Et concernant les prix, ceux pratiqués en Allemagne sont plus raisonnables qu’en France.

De plus, l’ensemble des véhicules Audi que j’ai regardé était tous en parfait état, mais surtout très bien équipés. La raison ? Les Allemands changeraient fréquemment de voitures, contrairement aux Français. Néanmoins, même si mon crédit auto m’a déjà été accordé, je vais prendre le temps de bien étudier la situation, avant d’envisager cette solution. En effet, avec les frais de douanes, les formalités et les taxes, je me pose des questions si l’achat d’une voiture en Allemagne vaut vraiment le coup.

Koleos de Renault

L’achat d’une voiture en Espagne

En Espagne, ce seraient nos petites françaises qui se négocieraient à des prix défiant toute concurrence. Je me suis rendu sur place pour vérifier ces dires. Et oh surprise, c’est dans le secteur du neuf que s’observent surtout ces prix très compétitifs. Evidemment, car avec la crise économique, le pouvoir d’achat des espagnols a beaucoup régressé. Pour réaliser du chiffre d’affaire dans le neuf, les concessionnaires français n’ont pas d’autre option que de revoir les prix de vente de leurs véhicules à la baisse.

Renault, Citroën et Peugeot… Aucun constructeur n’est épargné. Et la différence de prix est vraiment énorme. Par exemple, alors qu’un Renault Koleos est vendu à 28400 euros dans l’Hexagone, vous pouvez l’avoir à seulement 21100 euros dans la péninsule ibérique, avec pourtant les mêmes caractéristiques. Je comprends maintenant pourquoi de plus en plus de conducteurs choisissent de passer la frontière pour acquérir leurs voitures. Moi aussi, je me laisserais bien tenter, mais malheureusement je veux une voiture allemande.

L’achat d’une voiture en Belgique

Citroën C4

Parmi ces trois pays européens, c’est la Belgique qui propose actuellement les voitures d’occasion les moins chères du marché. Eh oui, tout comme les Allemands, les Belges sont aussi portés sur les véhicules neufs. Du coup, les voitures d’occasion sont très nombreuses sur le marché. Ainsi, pour les liquider, certains vendeurs n’hésitent pas à brader les automobiles à moins de 15 à 20 %, de leur valeur de vente réelle. Essayez Bruxelles !

Toutefois, on peut aussi trouver de très bonnes affaires dans le neuf, si on prend le temps de bien chercher et de bien comparer. C’est le cas d’un couple d’amis qui avait besoin de changer sa citadine en familiale : ils ont négocié avec le concessionnaire auto belge de Citroën et obtenu leur C4 à 13794 euros, alors qu’en France, ils l’auraient payé 17400 euros.

Écrit par Matt le dans Véhicules de tourisme

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : 5ku95w9n7j