Véhicule utilitaire d’occasion : trouver les meilleurs offres !

Pour une entreprise, un artisan ou un commerçant, le choix d’un véhicule utilitaire correspond au choix d’un outil de travail. Pour qu’il réponde parfaitement à ses besoins, il existe de nombreux paramètres à prendre en compte. Effectivement, lorsque le professionnel est amené à choisir son véhicule utilitaire, il doit se baser sur la nature de son activité, ses conditions de circulation quotidiennes, ses contraintes professionnelles, mais plus importantes encore, son budget. Le respect du budget est essentiel pour assurer le bon fonctionnement de l’activité. Et parfois, en raison d’un budget limité, la meilleure solution consiste à opter pour des utilitaires d’occasion.

Acheter un véhicule utilitaire d’occasion : lequel choisir ?

Un utilitaire est un véhicule qui a pour fonction principale le stockage et le transport de matériaux. Il en existe différentes sortes, allant des fourgonnettes aux grands fourgons en passant par les camionnettes et les pick-up. Les motorisations sont également variées puisqu’il existe des utilitaires au diesel, à essence, hybride, 100% électrique, à hydrogène et aussi au GNV. L’achat d’un véhicule utilitaire d’occasion n’est pas semblable à l’achat d’un utilitaire neuf. En effet, lorsqu’on achète un véhicule neuf, on a la possibilité de le personnaliser comme on le souhaite avec la finition voulue et les options supplémentaires. Avec l’utilitaire d’occasion, on ne peut que se baser sur les critères les plus déterminants et se contenter des équipements déjà inclus dans le véhicule. Cependant, il est possible de faire une excellente affaire sur le marché d’occasion.
Pour faire le choix d’un utilitaire d’occasion, il convient de définir l’usage qui sera fait du véhicule. Ainsi, l’acheteur sera en mesure de définir la capacité de chargement dont il a besoin et donc du modèle le mieux adapté.

Les artisans et les entreprises de livraison en milieu urbain opteront par exemple pour une fourgonnette tandis qu’un professionnel du bâtiment se tournerait vers un pick-up. Certains professionnels feront leur choix en fonction de la présence d’une banquette arrière afin de pouvoir transporter du personnel, mais dans ce cas, les possibilités seront réduites. Le poids de charge est également un critère déterminant dans le choix d’un utilitaire d’occasion. En France, le PTAC (Poids Total Autorisé de Chargement) est de 3,5 tonnes. Il faut donc s’assurer que son besoin en termes de transport d’objets lourds soit inférieur. Ce n’est qu’après avoir trouvé les modèles correspondant à ces deux critères que l’acheteur d’utilitaire d’occasion vérifiera les équipements comme les aides à la conduite et au stationnement, la présence d’accessoires comme les barres de toit et la présence de GPS.

Opter pour un utilitaire d’occasion : est-ce une bonne idée ?

L’achat d’un véhicule d’occasion est généralement dicté par un budget limité. Lorsque le professionnel souhaite maitriser son budget, il se tourne vers le marché de l’occasion dans le but d’acquérir le véhicule à bas prix. Effectivement, un utilitaire perd au moins 20% de sa valeur d’origine grâce à la décote. Évidemment, la décote dépend de chaque modèle puisque certains se vendent mieux que d’autres, néanmoins, l’utilitaire d’occasion sera toujours bien moins cher que s’il avait été acheté neuf. Grâce à cette économie, l’acheteur peut accéder au modèle d’utilitaire de ses rêves. Avec un même budget, le professionnel peut bénéficier d’un véhicule plus puissant et mieux équipé, mais qui soit toujours dans un bon état de conservation. En plus de l’économie, l’achat d’un utilitaire d’occasion permet à l’acheteur de recevoir les clés du véhicule immédiatement après la conclusion du contrat de vente. Il arrive en effet que le véhicule neuf ne soit pas encore disponible au moment de la commande.

Parfois, le client doit attendre la fin de la production et l’acheminement du bien et cela peut prendre des mois et des mois.
Toutefois, l’achat d’un véhicule d’occasion peut susciter des craintes dans la mesure où cela implique de reprendre une voiture utilisée auparavant. Il convient donc de redoubler de vigilance et vérifier correctement l’état de l’utilitaire mis en vente. Le véhicule doit avoir passé un contrôle technique dans une période de moins de 6 mois avant la vente. Exigez également que le vendeur remette le carnet d’entretien et les différentes factures relatives au véhicule. En ce qui concerne les vices cachés, c’est-à-dire les défauts volontairement dissimulés par le vendeur, sachez que la loi protège d’acheteur du moment que le vice est découvert dans les 2 années qui suivent l’achat.

Où acheter un utilitaire d’occasion ?

Lorsqu’une entreprise ou un artisan souhaite acquérir un utilitaire d’occasion, il peut se tourner vers les vendeurs professionnels ou cherche des informations sur internet. Il s’avère plus rassurant de passer par un concessionnaire, car ce professionnel promet des prestations et des garanties équivalentes à celle fournie lors de l’achat d’un véhicule neuf. Cet accompagnement se répercute cependant sur le prix de l’utilitaire d’occasion qui sera plus élevé que ceux proposés sur les sites internet spécialisés. Ces dernières années on a vu de nombreux sites marchands et de comparateurs de véhicules d’occasion qui permettent de trouver le modèle d’utilitaire souhaité plus facilement. L’avantage du site internet est de découvrir une infinité de modèles issus de nombreuses marques différentes et proposés à des prix plus intéressants. Grâce à ces plateformes, les vendeurs, qu’ils soient, des particuliers ou des professionnels peuvent offrir des garanties équivalentes aux concessionnaires physiques.

Achat d’utilitaire d’occasion : nos conseils

Le premier conseil évident lorsqu’il faut acheter un véhicule d’occasion est de faire un essai. Généralement, un vendeur sérieux ne sera pas contre cet essai ni toute autre vérification qui semblera nécessaire. Tout autre comportement devrait donc amener l’acheteur à se méfier. C’est par exemple le cas d’un vendeur prétextant que son assurance ne lui permet pas le prêt de volant à un tiers. Ensuite, il convient de se renseigner sur le vendeur lui-même. Il ne faut pas hésiter à lui demander une pièce d’identité afin de vérifier si les informations correspondent bien à ceux qui sont mentionnés sur la carte grise de la voiture. Sur le plan du financement, il est à noter qu’il est aussi possible de faire un leasing de véhicule utilitaire d’occasion. Le leasing d’occasion fonctionne exactement comme un leasing de véhicule neuf sauf en ce qui concerne la possibilité de personnaliser le véhicule. En termes, de prix, le leasing d’occasion est également plus avantageux.