Quels sont les 10 meilleurs véhicules utilitaires pour les entreprises ?

Dans l’atteinte de l’objectif de la neutralité carbone, les entreprises sont rudement mises à contribution. Verdir leurs flottes permettra en grande partie de mener à bien cette chasse à la pollution atmosphérique. C’est pourquoi dans le classement des meilleurs véhicules utilitaires, les modèles « propres » sont sur-représentés. En parallèle, les VUL thermiques n’ont pas totalement perdu la cote en raison de leurs performances plus élevées.

1 – Citroën ë-Jumpy

Il est impossible de faire actuellement l’impasse sur le Citroën ë-Jumpy étant donné qu’après avoir gagné le prestigieux titre « International Van of the Year 2021 », la fourgonnette électrique vient d’être primée au Trophée Utilitaire de l’Année 2021 par l’Argus. Ces récompenses témoignent de la fiabilité, de l’efficacité et de la performance de ce VUL branché. Arborant une puissance de moteur de 100 kW ou 136 ch pour 260 Nm de couple immédiat, le Citroën ë-Jumpy s’équipe d’une batterie de 50 kWh pour 230 km d’autonomie ou d’une autre de 75 kWh capable de rouler 330 km en une seule charge. La batterie bénéficie d’une garantie de 8 ans ou 160 000 km. En termes de prestations, la fourgonnette propose 1275 kg de charge utile maximale, 4,6 à 6,6 m3 de volume de chargement et près de 4 mètres de longueur utile grâce à l’ingénieux système Moduwork.

2 – Renault Kangoo Van

Concurrent direct du Citroën Berlingo, le Renault Kangoo a la chance d’être toujours en tête de liste sur le podium des VUL les plus vendus dans le pays. En 2021, il se place à la première place en s’écoulant à 23 964 unités entre janvier et septembre. Le VUL doit en partie ce grand succès à son innovation considérée comme « inédit » sur le segment. Il s’agit de l’intégration du nouveau système « Sésame ouvre-toi » qui supprime le montant latéral droit séparant l’espace de chargement de la partie avant du véhicule afin de faciliter l’accès à l’intérieur. Disponible en moteur Blue dCi 75 et 95 en diesel et TCe 100 et 130 en essence, le Kangoo Van propose une charge utile de 600 à 800 kg, un volume utile de 3,3 m3 qui passe à 4,3 m3 avec le Sésame ouvre-toi et une masse totale autorisée de 2200 kg.

3 – Mercedes eSprinter

Avec un PTAC de 3000 à 5500 kg, un volume utile de 7,8 à 17 m3, trois hauteurs de toit et quatre longueurs de carrosseries, le Mercedes Sprinter reste un allié de travail incontournable dans les entreprises des quatre coins du monde. Il sort du lot par les multiples innovations qu’il étrenne pour ne citer que le fameux système multimédia MBUX utilisant l’intelligence artificielle, la climatisation thermotronic ou le dispositif Keyless Start. Le pendant électrifié du Sprinter se dote d’un PTAC de 3500 kg et s’équipe d’une batterie de 41 et 47 kWh qui lui permet de parcourir 119 ou 157 km en une seule charge et cela, par le biais d’un électromoteur de 85 kW. Les entreprises qui se spécialisent dans le transport de produits médicaux pourront bientôt accéder à l’eSprinter doté d’un groupe frigorifique développé en partenariat avec Thermo King.

4 – Nissan NV250

Le NV250 s’inscrit comme l’une des grandes nouveautés de Nissan puisqu’il a débarqué sur le marché en décembre 2019. Disponible en L1 de 4280 mm de longueur hors-tout pour 3,5 m3 de volume de chargement, la fourgonnette existe aussi en version L2 de 4670 mm de longueur hors-tout pour 4,6 m3 de volume de chargement. En tout, la charge utile est de 800 kg. Sous le capot, place aux motorisations diesel qui ont été créées pour offrir puissance et consommation maîtrisée associant une capacité de chargement favorable. Le choix peut alors se porter sur le 1.5 dCi 95ch BVM6 ou le 1.5 dCi 115ch BVM6. La principale particularité du Nissan NV250 repose sur sa garantie constructeur de 5 ans ou 160 000 km qui est exemplaire sur le marché.

5 – Renault Trafic

2022 est une année charnière pour le Renault Trafic, car le célèbre fourgon va passer par la case restylage. Rappelons que sa dernière cure de jouvence remonte à 2019. Le VUL a droit à un moteur 2.0 dCi plus puissant qui gagne 5 à 10 ch et qui se met en phase avec la norme Euro6d Full. Les utilisateurs ont le choix entre différentes puissances : 110 ch, 130 ch, 150 ch et 170 ch. Les multiples aides à la conduite comme le freinage actif d’urgence, l’alerte de franchissement de ligne ou la reconnaissance des panneaux figurent au programme.

6 – Toyota Proace City

Disponible une capacité de chargement de 4,4 m3, une capacité de remorquage de 1500 kg et une charge utile d’une tonne, le Toyota Proace City répond avec précision aux exigences des professionnels en se montrant ingénieux, polyvalent et fonctionnel. Le fourgon a l’avantage d’offrir une large gamme de motorisations diesel 1.5 litre D-4D S&S de 75, 100 et 130 ch avec une version 1,5 litre D-4D S&S BVA de 130 ch. Une motorisation essence 1.2 litre VVT-i S&S de 110 ch est également visible au catalogue. La grande nouveauté est que le Toyota Proace City s’offre une déclinaison électrique munie d’un électromoteur de 100 kW ou 136 ch et d’une batterie de 50 kWh capable de déployer une autonomie entre 260 et 280 km.

7 – Fiat Ducato

Bien que son visage reste inchangé, le Fiat Ducato revient pourtant bel et bien en 2021 en ayant subi un restylage. Au programme : l’intégration d’un nouveau moteur qui respecte la nouvelle norme Euro6 D Full. Le 4-cylindres 2.2 l Multijet3 se décline en de multiples niveaux de puissance à savoir 120 ch, 140 ch, 160 ch et 180 ch avec au choix une boîte manuelle ou automatisée à 9 rapports qui n’est pas disponible pour le moteur de 120 ch. Autorisant une conduite autonome de niveau 2, le Ducato se munit d’une stabilisation contre le vent latéral, d’une assistance au parking ou encore du rétroviseur intérieur numérique.

8 – Jeep Gladiator

Il semble assez étonnant d’intégrer un pick-up dans la liste des meilleurs utilitaires pour les entreprises. Le Jeep Gladiator va pourtant se démarquer en échappant au malus écologique appliqué à ce segment. Et pour cause, il s’agit d’un véhicule transformé et homologué 4 places qui prend le titre de véhicule utilitaire (VU) et non VP redevable d’un malus atteignant 30 000 euros. Dans le travail, ce dérivé de l’iconique Wrangler propose une charge utile de 613 kg avec un plateau de 1442 mm de large et 1531 mm de long pour tout transporter. Sa capacité de remorquage atteignant 2721 kg le rend idéal pour les tâches de tractage les plus ardues.

9 – Isuzu D-Max

L’Isuzu D-Max s’intègre dans ce classement, car il vient récemment d’arriver sous la forme d’une nouvelle mouture ce qui lui a même permis d’être en lice dans le Trophée Argus 2021. Le pick-up est disponible en versions cabine approfondie et en simple cabine qui ne sont pas impactées par le malus et la TVS. Sous le capot, il a droit à un moteur 1.9 turbo diesel de 163 ch et 320 Nm de couple bénéficiant désormais de la technologie AdBlue.

10 – Opel Movano

S’il a toujours été conçu sur la base du Renault Trafic, le Movano fait ses adieux à ce partenariat pour tisser une nouvelle collaboration avec le groupe Stellantis, la multinationale issue de la fusion entre le groupe PSA et Fiat Chrysler Automobiles. La nouvelle mouture vient récemment d’arriver dans le catalogue du constructeur et se décline en une version thermique et 100% électrique avec quatre longueurs, trois hauteurs, une charge utile de 2,1 tonnes et un volume de chargement de 8 à 17 m3.