Utilitaires électriques à la plus grande autonomie : le Top 10 !

La création de multiples zones à faibles émissions d’ici 2025 risque de compromettre les activités de transport professionnel. Toutes les agglomérations qui comptent plus de 150 000 habitants auront la possibilité d’adopter des restrictions de circulation d’ici cette date. Les véhicules utilitaires à moteur thermique n’auront plus accès à ces zones, d’où l’importance d’envisager dès maintenant une conversion de votre flotte auto vers des modèles 100% électriques. Voici le classement de ceux qui offrent l’autonomie la plus élevée.

1 – Fiat e-Ducato

Si le Fiat Ducato thermique ne se trouve qu’à la quatrième position des VUL les plus vendus en France en 2021, l’e-Ducato truste la première place des utilitaires électriques à la plus grande autonomie. Il a été monté d’un pack de batterie délivrant une capacité de 79 kWh annonçant 370 km de rayon d’action. Une version plus modeste de 47 kWh pour 235 km d’autonomie figure également dans le catalogue et s’adresse davantage aux entreprises de livraisons du dernier kilomètre. Décliné en plusieurs configurations, l’e-Ducato est déployé en différentes hauteurs et longueurs et va probablement proposer des configurations plateau ou des options de réfrigération.

2 – Ford e-Transit

Disponible à la livraison en Europe pour 2022, le Ford e-Transit fait déjà énormément parler de lui par ses performances remarquables. Logée dans ses soubassements, sa batterie présente une capacité énergétique de 67 kWh permettant au véhicule de parcourir jusqu’à 350 km en une seule charge selon le protocole WLTP. Sous le capot, il révèle un puissant moteur de 198 kW/269 ch pour 430 Nm de couple instantané. Au niveau de la recharge, les technologies restent relativement classiques. L’e-Transit bénéficie d’un chargeur embarqué autorisant une puissance de 11,3 kW en courant alternatif. En courant continu, la recharge peut atteindre un débit de 115 kW pour une récupération en 30 minutes d’un niveau de batterie de 15 à 80%.

3 – Opel Vivaro-e

Tous les utilitaires de Stellantis (ex-PSA) s’illustrent pour leur niveau d’autonomie élevé. Parmi eux figure l’Opel Vivaro-e qui a débuté sa commercialisation en juin 2020. Équipé de la même motorisation que d’autres modèles du groupe tels que la Peugeot e-208, l’Opel Corsa-e ou la DS3 Crossback E-Tense, le véhicule dispose d’une puissance de 100 kW/136 ch pour 260 Nm de couple. Les entreprises pourront sélectionner deux types de batteries en fonction de leurs besoins et de leurs activités. Le pack de 50 kWh livre un rayon d’action de 230 km tandis que celui de 75 kWh parcourt jusqu’à 330 km sans avoir besoin d’être rechargé.

4 – Peugeot e-Boxer

Le Peugeot e-Boxer complète le trio de VU électriques de la marque au lion déjà composé de l’e-Expert et de l’e-Partner. Le grand fourgon s’offre une motorisation à puissance suffisante pour propulser le véhicule et les marchandises, s’établissant à 122 ch/90 kW pour 260 Nm de couple. Il enregistre une vitesse maximale de 90 à 110 km/h. Une première batterie de 37 kWh est disponible pour les versions L1 et L2 et dispose de 200 km d’autonomie. Le pack de 70 kWh quant à lui est réservé aux configurations L3 et L4 capables d’aller sur 340 km en charge unique. Polyvalent, l’e-Boxer se dote de différentes solutions de recharge AC d’une puissance de 7,4 kW ou 22 kW et supporte seulement 50 kW en recharge DC grâce à son connecteur Combo.

5 – Citroën ë-Jumper

Avec une motorisation de 120 ch/96 kW et 260 Nm de couple, le Citroën ë-Jumper est en mesure de franchir la barre des 90 km/h de vitesse maximale sous sa version 4 tonnes et 110 km/h sous ses configurations 3,5 tonnes. L’électromoteur est alimenté par une batterie d’une capacité de 70 kWh à 340 km d’autonomie. Comme pour la plupart des VU de Stellantis, l’ë-Jumper a droit à un petit pack de 37 kWh limité à 200 km. La recharge se veut quant à elle plus puissante, car l’utilitaire peut être branché sur une borne de 22 kW en courant alternatif, à l’heure où la plupart des véhicules utilitaires se cantonnent à des chargeurs embarqués de 7,4 ou 11 kW. En revanche, en courant continu, la puissance maximale supportée n’a rien d’exceptionnel, car elle est de 50 kW pour une récupération de 80% en 30 à 40 minutes.

6 – Toyota Proace électrique

Basé sur la même plateforme technique que le Peugeot e-Expert ou le Citroën ë-Jumpy, le Toyota Proace électrique développe des performances identiques à celles de ses homologues français autant sous le plancher que sous le capot. L’utilitaire propose deux configurations de batterie à savoir un pack de 50 kWh avec 230 km d’autonomie et un autre pack de 75 kWh revendiquant 330 km de rayon d’action. Le véhicule est propulsé par un électromoteur de 136 ch pour 260 Nm de couple.

7 – Peugeot e-Traveller

Idéal pour le transport de personnes avec sa capacité d’accueil de 9 personnes, le Peugeot e-Traveller est au service des entreprises ayant besoin d’un minibus de voyages, d’une navette pour acheminer des clients ou de taxis. Sans surprise, il est animé par une batterie de 75 kWh de 330 km d’autonomie disponible exclusivement pour les versions « Standard » d’une longueur de 4,96 m et « Long » de 5,31 m. La configuration « Compact » de 4,61 m se contente d’un pack de 50 kWh conduisant le véhicule sur 230 km. Grâce à la prise type 2, l’e-Traveller peut se recharger sur une borne de 7,4 kW et en option, il a droit à un chargeur embarqué de 11 kW. Avec la prise Combo, la recharge DC culmine à 100 kW, soit 50 kW de plus que la plupart des véhicules de Stellantis.

8 – Citroën ë-Jumpy

Les entreprises qui ne veulent s’offrir ni le Peugeot e-Expert, ni l’Opel Vivaro-e peuvent se rabattre sur le Citroën ë-Jumpy, un autre jumeau des deux modèles précités. Contrairement à l’Opel Vivaro-e, ce VU a droit aux versions « prêtes à partir » comme l’ë-Jumpy Worker ou ë-Jumpy Driver qui sont configurés en fonction des besoins de chaque profession. Il est animé des deux packs de batteries habituels : 50 kWh pour 230 km d’autonomie et 75 kWh pour 330 km.

9 – Peugeot e-Expert

Le classement continue sur un autre modèle de Stellantis lancé en septembre 2020. Le Peugeot e-Expert profite d’un électromoteur de 136 ch/100 kW avec 260 Nm de couple dont la vitesse maximale est bridée à 130 km/h. Sous le plancher, les capacités des batteries ne diffèrent pas des autres utilitaires de Peugeot et du groupe Stellantis avec des niveaux d’autonomie de 230 à 330 km.

10 – Renault Kangoo E-Tech

Renault figure sûrement en fin de liste des VU à la plus grande autonomie, mais cela ne l’empêche pas de rivaliser avec ses concurrents en annonçant l’arrivée de technologies plus innovantes que l’électrique avec ses prochains utilitaires à pile combustible à hydrogène. En attendant, les utilisateurs peuvent miser sur le Kangoo E-Tech revendiquant une autonomie de 230 km en cycle WLTP.