Leasing Peugeot e-208 – LLD voiture électrique entreprise





Peugeot se retrouve en pleine conversion électrique et la marque nous prouve encore son savoir-faire avec la version électrique de la mythique Peugeot 208, la Peugeot e-208. Lancée en 2019, la Peugeot e-208 tend à se hisser aux premiers rangs sur le segment des citadines. Ses promesses ? Une autonomie correcte conjuguée avec une bonne puissance et un design dynamique. De quoi séduire les entreprises à la recherche de bons équipements.

Peugeot e-208 : la citadine 100% électrique

La Peugeot e-208 se présente quasiment comme ses versions thermiques, à quelques détails près. Pour la distinguer, le constructeur a entrepris de mettre plusieurs marquages « e-208 » sur la carrosserie. Et comme il s’agit d’une électrique, le pot d’échappement est inexistant. Elle affiche une longueur de 4,05m pour une largeur de 1,77m. Sous le capot, la Peugeot e-208 embarque la même mécanique que la DS 3 Crossback E-Tense. Le moteur est d’une puissance de 100kW et de 260 Nm de couple pour une vitesse maximale de 150km/h. Le 0 à 100 km/ est franchise en à peine 2,8 secondes. Toute cette performance est alimentée par une batterie d’une capacité de 50 kWh offrant une autonomie de 340 km en cycle WLTP, ce qui est bien au-dessus de la moyenne et permet ainsi de multiplier les économies d’énergie. La recharge s’effectue grâce à un chargeur embarqué de 7 kW via un système de charge rapide en Combo CCS. Un chargeur embarqué de 11 kW est toutefois disponible en option pour réduire le temps de chargement. La batterie est l’élément le plus important sur une voiture électrique telle que la Peugeot e-208. Plus sa garantie est longue plus elle est jugée performante. Pour le cas qui nous intéresse, la batterie est garantie 8 ans et 160 000 km. Un argument qui plaidera en la faveur de la Peugeot e-208 auprès des entreprises qui comptent l’acquérir en leasing.

Peugeot e-208 en LLD ou comment maitriser les coûts

Pour l’achat d’une Peugeot e-208, il faut compter entre 32 000 et 33 000 euros, ce qui se trouve dans la moyenne si l’on considère le marché des véhicules électriques. L’achat n’est cependant pas la seule solution pour l’entreprise, d’autant que cela nécessite un budget conséquent. La LLD spécialement conçue pour les professionnels a l’avantage d’être économique tout en vous faisant bénéficier des technologies de l’électrique. Au lieu d’acheter votre citadine, vous avez la possibilité de la louer auprès d’un concessionnaire ou d’un revendeur. Ainsi, plus besoin de demander un emprunt. Et même s’il est demandé au futur locataire de verser un apport initial, celui-ci peut être payé grâce au bonus écologique de 6000 euros appliqué sur toute acquisition de véhicule électrique. En plus d’offrir des avantages au niveau financier, la LLD offre aussi un avantage pratique. Un tel contrat est établi en fonction de vos besoins de sorte de vous faire bénéficier de tous les services qui vous sont utiles. En fonction des options et des équipements choisis, des services supplémentaires inclus et du kilométrage annuel prévu, le bailleur va fixer le montant du loyer. En tant qu’entreprise, il vous est conseillé de prévoir un kilométrage élevé afin de subvenir à vos besoins en matière de déplacement. En effet, en cas de dépassement, vous risques de payer de lourdes indemnités.

Que se passe-t-il à la fin d’une LLD ?

La LLD se termine généralement par la restitution de la voiture sauf possibilité de renouveler le contrat. Pour que la restitution se passe bien, il faut que le véhicule soit en bon état. Pour juger son état, le bailleur se réfèrera sur des coefficients de vétusté. En cas de dégradation manifeste, des indemnités pourront être exigées. L’avantage avec la LLD c’est qu’elle vous permet d’inclure l’entretien dans le contrat. Cela vous évitera de nombreux soucis mécaniques. Il est toutefois recommandé de louer le véhicule le temps de la validité de la garantie constructeur à la fois sur l’ensemble de la voiture et sur la batterie.