Leasing Volkswagen California – LOA & LLD utilitaire entreprise

Popularisée dans les années 60 avec le mouvement hippie, la Volkswagen California est le van le plus connu au monde. Depuis le début de sa carrière, le véhicule a énormément évolué au niveau du look, mais n’a jamais perdu son côté aventurier. Disposant de tous les aménagements nécessaires pour permettre une virée sur la route pendant plusieurs jours, la Volkswagen California semble intéresser tant les particuliers que les professionnels. D’ailleurs, pour ces derniers, le van est proposé en location longue durée.

La Volkswagen California 6.1

C’est ainsi que l’on nomme la Volkswagen California lancé à partir de 2018, remplaçant la Volkswagen California T6. Au niveau du design, aucun changement notable n’a été opéré, cependant, il est difficile de ne pas distinguer la prise d’air sous la calandre de la version actuelle ainsi que le nouveau dessin du bouclier qui accueille maintenant un jonc chromé. On note aussi la présence de logo California apposé sur les ailes. Une fois à l’intérieur du véhicule, le changement est flagrant. Le conducteur fait face à une planche de bord moderne et technologique qui accueille un écran tactile de 6,5 à 9,2 pouces selon la finition. Cet écran offre l’accès à un grand nombre de fonctionnalités et semble très réactif à la commande. On retrouve aussi le Digital Cockpit qui affiche les différentes informations nécessaires à la conduite. L’ancienne direction à assistance hydraulique a été remplacée par une électromécanique qui a permis au véhicule de profiter de dispositifs d’aide à la conduite, notamment, l’aide au maintien dans la voie, l’aide au stationnement et la stabilisation en cas de vent latéral. La position de conduite haute et le volant horizontal donnent au conducteur une meilleure sensation de contrôle. À la différence du modèle Grand California, le van peut s’insérer sans problèmes dans la circulation. Sa hauteur de 1,99 m lui permet d’accéder à certains parkings sous-terrain et de payer les péages au même prix qu’une voiture de catégorie 1.

Les aménagements à bord de la Volkswagen California

La Volkswagen California est un van à vivre et à ce titre, elle est dotée de tous les équipements nécessaires. Derrière les sièges avant, on retrouve une banquette faite pour deux personnes qui coulisse et se rabat pour former un lit. Un matelas fort confortable est livré avec le véhicule, assez large pour deux personnes et dont la longueur est parfaite pour les grands gabarits. Grâce au toit relevable, il est possible de bénéficier d’un autre espace de couchage. D’ailleurs, l’espace est plus grand par rapport au rez-de-chaussée. Les différentes ouvertures se trouvant sur les côtés et à l’avant offrent une bonne luminosité et une visibilité sur l’extérieur. Un chauffage stationnaire au gazole est prévu pour réchauffer le véhicule à l’arrêt. Comme l’utilisateur est amené à vivre dans la Volkswagen California, on y trouve également une cuisine avec évier et doubles feux de cuisson ainsi qu’un réfrigérateur. Quand vient l’heure du repas, une petite table coulissante se déploie en face de la banquette.

Une LLD pour financer la Volkswagen California

Quel que soit le véhicule dont le professionnel a besoin, la location longue durée est la formule de leasing la plus avantageuse pour lui. La LLD lui permet de louer la Volkswagen California pour une durée allant de 1 à 6 ans et selon des paramètres spécifiques. Dans le contrat, les conditions d’utilisation du véhicule sont déterminées librement par le locataire. Cela va de la durée de la location à la limite kilométrique en passant par les prestations annexes. Chaque modalité permettra au loueur de fixer le montant du loyer qui restera fixe tout au long de la location. De cette manière, les dépenses liées à la possession du véhicule seront connues à l’avance, ce qui permet une certaine maitrise des coûts. Les offres de LLD pour la Volkswagen California sont variées sur le marché, d’où l’intérêt de faire une comparaison. Les propositions sont à étudier de manière minutieuse pour éviter les mauvaises surprises à l’avenir.