Borne de recharge pour véhicules électriques parking d’entreprise : devis

Les véhicules électriques vont bientôt supplanter les voitures à énergie fossile. Afin de se préparer à cette nouvelle ère, l’installation de bornes de recharge sur les parkings d’entreprise devient incontournable. Cette initiative va permettre aux sociétés d’être en phase avec la règlementation et de fournir un service indispensable aux clients et employés. Étant donné que d’ici 2030, la France ambitionne de compter au moins 7 millions de points de recharge, une entreprise a intérêt à considérer cette demande grandissante en proposant des équipements de recharge à leurs salariés.

La règlementation sur les bornes de recharge en entreprise

En 2012, la loi a rendu obligatoire le pré-équipement des parkings d’entreprises. On entend par « pré-équipement », l’installation des dispositifs nécessaires pour pouvoir accueillir ultérieurement des points de recharge des voitures électriques. En 2016, des nouveautés ont été opérées. Si la loi sur la mobilité électrique n’était valable que pour les bâtiments neufs à usage tertiaire, désormais elle s’applique aussi sur les bâtiments du service public, commerciaux, industriels ou encore aux cinémas. Sur les parkings de moins de 40 places, 10% des places au moins doivent accueillir des bornes de recharge électriques sauf dans les cinémas et les ensembles commerciaux où ce taux descend à 5%. Dans les parkings supérieurs à 40 places, 20% des zones de stationnement sont à équiper, mais seulement 10% s’il s’agit de cinémas et d’ensembles commerciaux.

Quel est le modèle le plus adapté en entreprise ?

Étant donné que la borne de recharge est utilisée de façon plus intensive en entreprise qu’à domicile, il est crucial de choisir des équipements de qualité, respectant les normes et estampillés de marques reconnues. En principe, il existe sur le marché deux types de prises : la prise CCS ou CHAdeMO pour le « fast charge » et la prise Type 2 pour le chargement normal. Celle choisie doit être adaptée à tous les véhicules. Concernant le modèle proprement dit, les bornes « Wallbox » sont recommandées pour les sites de bureaux. Il s’agit d’un équipement mural qui autorise des puissances supérieures accélérant la recharge. La Wallbox a l’avantage d’être peu encombrante et aisée à installer. Sur les zones à fort trafic comme les ensembles commerciaux, il est plutôt conseillé de miser pour des bornes type « totem » pourvues d’un dispositif de paiement par carte et équipées de deux points de charge.

Côté puissance, tout dépend de l’activité et des lieux. Dans les hôtels ou les bureaux par exemple, des bornes de 7,4 W qui permettent de recharger jusqu’à 40 km par heure sont recommandées. En revanche, dans les endroits où les véhicules ne stationnent pas longtemps, il faut une puissance élevée de 22 W chargeant entre 100 et 120 km en une heure ou même de 50 W qui recharge 300 km.

À noter qu’il existe des véhicules qui sont d’ores et déjà pourvus de chargeur embarqué, car ils ont besoin d’une puissance électrique bien spécifique. C’est le cas des voitures de la marque Tesla. Le constructeur américain vient même de lancer des « Superchargeurs » qui représente la solution de recharge la plus rapide au monde ayant la capacité de récupérer 80% de la batterie en à peine 40 minutes.

Quel est le prix d’installation des bornes de recharge ?

Le prix de la pose des bornes de recharge dépend de plusieurs critères : puissance de recharge, nombre de bornes, marques, travaux de voirie à réaliser, etc. Une entreprise doit prévoir un budget moyen entre 1000 et 5000 euros. L’installation de modèles à charge rapide est tarifée quant à elle entre 3000 et 15 000 euros.

Par chance, les entreprises peuvent solliciter l’Aide au Développement des Véhicules Électriques (ADVENIR) pour financer la pose des infrastructures. Ce programme contribue financièrement jusqu’à 40% des dépenses liées à l’achat des matériels et à leur pose. L’aide concerne la recharge de tout type de véhicules depuis le parking de l’entreprise.