Leasing Renault Captur – LOA & LLD entreprise

Renault Captur
Tce 140 EDC RS Line Bleu Iron / Toit Noir Etoilé | 5 Portes
Renault Captur Essence
Renault Captur Automatique
Renault Captur occasion
Contrat : LOA
Apport : 4 500€
Remise : 24,32%
Prix TTC: 23 990 €
À partir de 333,42 € / mois
AutoLisa

Dès sa sortie, elle s’est inscrite dans le top 5 des voitures les plus vendues de France. La Renault Captur plaît pour son design singulier, pour sa modernité et surtout, pour ses prix doux. Ce véhicule fait mouche auprès des entreprises en quête d’un modèle stylé à proposer à leurs collaborateurs.

Renault Captur : pourquoi est-il l’un des SUV préférés des entreprises ?

La Renault Captur attire l’œil pour son design athlétique et tout en finesse, une vraie sportive musclée comme il se doit. Après le flop de la Modus, son prédécesseur sur le segment, le constructeur a mis les bouchées doubles sur son mini crossover qu’il voulait plus attractif et polyvalent. Le détail qui plaît le plus est certainement le toit vitré et ouvrant inexistant sur la première génération, mais désormais, disponible sur les récents modèles et qui apporte luminosité et impression de volume dans l’habitacle.

À l’intérieur, le véhicule dévoile un smart cockpit : tableau de bord numérique personnalisable, système multimédia Easy link 9,3’’, contrôle centrale flottante, levier de vitesse e-shifter, etc. On ne manquera pas non plus de citer les différentes technologies d’aides à la conduite : détection de piétons et cyclistes avec la caméra, freinage d’urgence, système de maintien dans la voie, régulateur de vitesse adaptatif.

En outre, à défaut de passer en 100% électrique, la Captur fait aussi l’effort de se décliner en un modèle hybride à travers l’e-tech Plug-in Hybride. En mode électrique, le véhicule propose une autonomie atteignant les 50 km en usage mixte et 65 km en usage urbain.

Et pour satisfaire toutes les envies, la Captur est disponible en quatre finitions. Mais l’argument qui plaît le plus, c’est certainement son prix. Car si ses concurrents comme la Peugeot 3008 démarre à 27 650 euros TTC ou la Nissan Qashqai à 24 950 euros TTC, le crossover au losange est tarifé à 18 600 euros pour la finition « Life » d’entrée de gamme.

Comment financer la Renault Captur ?

Une entreprise souhaitant proposer la Captur à titre d’avantages en nature à un de ses collaborateurs dispose de trois choix de financement : la trésorerie, le crédit bancaire et la location longue durée. La trésorerie a pour atout de n’engager l’entreprise que sur un court terme. Celle-ci n’a pas à payer d’intérêts d’emprunt onéreux et devient immédiatement propriétaire. Par contre, toucher à la trésorerie limite la capacité de financer des projets plus porteurs. C’est pourquoi il reste quand même conseiller d’envisager le crédit auto. La trésorerie reste stable et l’activité peut se développer. Mais gare à l’endettement qui augmente et surtout à la revente du véhicule qui peut être plus ou moins contraignante. Pour éviter tous ces inconvénients, la solution la plus simple consiste à opter pour une location longue durée (LLD) en alternative à l’achat.

Avantages et limites du leasing

Pour les entreprises, la LLD est avantageuse sous les angles. Le contrat de location peut inclure le prix de l’entretien, de l’assurance, du dépannage, des pneumatiques ou même du carburant, ce qui constitue un véritable gage de sérénité. Le leasing est établi sur une durée allant de 1 à 6 ans. À échéance de ce délai, le véhicule est restitué au loueur. L’entreprise est donc épargnée par les difficultés liées à la revente. Autre chose : sur le plan fiscal et comptable, la location est une charge et n’apparaît pas au bilan, ce qui permet d’affecter la trésorerie et les emprunts bancaires sur d’autres projets.

La seule contrainte du leasing repose sur la limite de kilométrage qu’il est impératif de respecter sans quoi les pénalités risquent d’être lourdes. Le véhicule exige un entretien impeccable, car il doit être rendu dans un état « bon père de famille ».