Leasing Mini – LOA & LLD entreprise

Aucun résultat

La Mini est aux Britanniques, comme la 2CV est aux Français, la Fiat 500 aux Italiens ou la Coccinelle aux Allemands. Cette citadine iconique ayant fait son apparition au début des années 60 s’est démarquée par son gabarit XS à 3 portes. En 2015, elle a fait un come-back en se dévoilant sous une version 5 portes très attendue du public notamment des professionnels qui peuvent compter sur la maniabilité et la polyvalence du véhicule pour leurs déplacements.

La Mini : l’urbaine britannique

Quoi de mieux qu’une petite citadine pour circuler en ville de manière stylée ? À ce jour, on peut dire sans se tromper que la marque Mini est une valeur sûre dans ce domaine. Son véhicule iconique qui a traversé les années sans prendre une ride s’impose comme l’un des modèles les plus prisés du marché. Du moins, si l’on parle de la version 3 portes. Car le constructeur britannique a longtemps été aux abonnés absents sur le segment des carrosseries 5 portes. Il a fallu attendre l’arrivée de la troisième génération en 2014 pour que la mythique citadine propose enfin ce dérivé plus grand et spacieux. Bonne nouvelle pour les utilisateurs notamment pour les professionnels qui ont besoin du maximum de place dans leur véhicule de travail. Autre information importante à savoir : le véhicule a profité d’un restylage en 2018. L’occasion pour lui se mettre dans l’air du temps en affichant de nouveaux feux de jour à LED matriciel. À l’arrière, les feux s’inspirent du drapeau britannique, l’Union Jack, histoire de rappeler subtilement les origines du véhicule. Mécaniquement, ce dernier reste disponible en trois motorisations essence (1.2 75 ch/102 ch, 1.5 136 ch et 2.0 192 ch/211 ch/231 ch) et deux moteurs diesel (1.5 95 ch /116 ch et 2.0 170 ch).

La Mini : une palette d’équipements et de technologies

Pour être digne de son rang, la Mini 5 portes se veut être la plus pratique, la plus confortable et la plus sécuritaire qui soit. Pour cela, elle s’équipe de gadgets indispensables à l’instar du système d’affichage tête haute permettant de garder un œil sur la route tout en ayant accès à toutes les données de conduite telles que les instructions de navigation ou la vitesse. Le véhicule est aussi muni de plusieurs aides à la conduite telles que de la reconnaissance des panneaux de signalisation, du régulateur de vitesse adaptatif, du détecteur de piétons ou du système actif des freins. En matière d’info-divertissement, les systèmes de Mini permettent d’envoyer des messages, de divertir les passagers, d’écouter de la musique et bien plus encore.

La Mini pour les entreprises : financement en LLD

Les professionnels souhaitant acquérir la Mini pourront choisir entre différentes finitions à prix variables : « One 75 » à 21 500 euros, « One » à 22 900 euros, « Cooper » à 24 600 euros et « Cooper S » à 29 200 euros. Le financement peut s’effectuer par l’intermédiaire d’une Location Longue Durée. Cette formule séduit de plus en plus d’entreprises aujourd’hui par sa flexibilité. D’une durée de 1 à 5 ans, elle garantit la tranquillité d’esprit en incluant dans le contrat des services autrement indisponibles tels que l’entretien, l’assistance, la carte carburant, le changement de pneumatiques, les amendes, etc. Grâce à cette prestation, le budget de la flotte automobile est connu à l’avance. Adieu les mauvaises surprises. Mais ce n’est pas tout. La LLD évite également l’endettement et n’alourdit pas le bilan. Les loyers sont une charge répartie sur plusieurs mois ou années et peuvent être déduits du résultat imposable. Mais avant de souscrire, il convient de bien étudier et comparer les offres entre les loueurs afin d’être sûr d’accéder aux meilleurs prix et conditions.